Masseur-Kinésithérapeute H/F

Ch Sainte - Anne

  • Paris / 75014
  • CDI
  • 12/01/2019

L'établissement

CENTRE HOSPITALIER SAINTE ANNE

Pôle / Direction Fonctionnelle : Pôle Hospitalo universitaire psychiatrie Paris 15

Service SHU-S14

 

ccès par :

  • Métro ligne 6, station Glacière
  • Bus n°21, 62, 88

RER B station Denfert Rochereau

Le poste

Masseur-Kinésithérapeute H/F

IDENTIFICATION DU POSTE

Métier / fonction

Masseur-Kinésithérapeute

Grade

Masseur-Kinésithérapeute

Position dans la structure

Liaisons hiérarchiques :

Coordonnatrice Générale des soins,
Cadre Supérieur de Pôle,
Cadres supérieurs de santé du SHU-S14,
Cadre Service de rééducation du CHSA

 

Liaisons fonctionnelles :

Médecin Chef de Pôle, médecin Chef de service, médecins responsables d’unités
Equipes pluridisciplinaires des unités de soins
Kinésithérapeute du SHU
Equipe des masseurs-kinésithérapeutes du CHSA (R. Garcin et services de psychiatrie)

 

Présentation du service et de l’équipe

En intra hospitalier au SHU-S14 :

4 unités de soins :

Unité protégée (sectorisée et universitaire), 1er étage
Unité secteur, 2ème étage
Unité hospitalo-universitaire, 3ème étage
Unité de semaine (universitaire), 4ème étage

Population accueillie : 80 patients hospitalisés

Horaires en 50 %

Du lundi au vendredi en horaire 9h00-12h30 ou 13 H-16h30

MISSIONS DU POSTE

Définition de la fonction

Le masseur-kinésithérapeute, dans le cadre de la prescription médicale, réalise des actes de façon manuelle ou instrumentale à des fins de rééducation.

Ces actes ont pour but de prévenir l’altération des capacités fonctionnelles, de concourir à leur maintien et, lorsqu’elles sont altérées, de les rétablir ou d’y suppléer.

Le masseur-kinésithérapeute établit un bilan qui comprend le diagnostic kinésithérapique et les objectifs de soins, ainsi que le choix des actes et techniques qui lui paraissent les plus appropriés.

 

Activités permanentes

Pour tous les services du Centre Hospitalier Ste Anne

Rééducation sur prescription médicale des patients hospitalisés dans les services de neurologie, neurochirurgie, réanimation et MPR, ainsi que les patients suivis dans les services de psychiatrie.
Suivi, si nécessaire, de ces patients en soins externes et en balnéothérapie
Participation à la continuité des soins de kinésithérapie dans l’établissement.
Tenue du dossier de soin du patient
Elaboration des bilans nécessaires au diagnostic kinésithérapique, rédaction des fiches de transmission
Accueil, encadrement et accompagnement pédagogique des stagiaires.
Participation aux réunions et groupes de travail du service et de l’unité de rééducation 
Réalisation d’études et de travaux de recherche
Participation aux actions de formation continue
Participation aux groupes de travail institutionnels

 

Pour les services des pôles de psychiatrie

Rééducation fonctionnelle prescrite par le médecin psychiatre référent, ou par le médecin généraliste du CHSA.
Suite de soins de rééducation fonctionnelle prescrite avant l’hospitalisation.
Animation de groupes à médiation corporelles : gymnastique, balnéothérapie, ….
Animation de séances de relaxation en groupe ou en individuel.

 

Activités ponctuelles et/ou spécifiques (liste non exhaustive)

Participation à l’éducation thérapeutique du patient au travers d’activités sportives (tennis, parcours de santé) et de conseils d’hygiène de vie.
Participation aux activités de recherche.
Collaboration pluriprofessionnelle.
Remplacements réciproques dans les services de psychiatrie (Permanence des soins).
Participation aux gardes.

 

Contraintes du poste

Action auprès d’une population de patients pouvant aller jusqu’à 80 personnes de pathologies différentes.
Modes d’hospitalisation libre ou sous contrainte : patients en ASPL, ASPDT, ASPPI, ASPDRE

Le profil

COMPETENCES REQUISES POUR LE POSTE

Formations, Diplômes et/ou qualifications requises

Diplôme d’Etat de Masseur-kinésithérapeute.
Maitrise de l’outil informatique : Word, Excel.

 

Savoir-faire

Savoir organiser son travail individuellement, tout en ayant le sens du travail en équipe.
Savoir prendre des initiatives dans le respect de la prescription médicale, des protocoles de soins en vigueur et des textes régissant la profession.
Evaluer les pratiques professionnelles de soins.
Transférer un savoir-faire, une pratique professionnelle.
Utiliser des matériels, des outils de diagnostic, de travail ou/et de contrôle spécifiques à son métier.

 

Savoir être

Capacité à se questionner et à évaluer ses pratiques.
Capacité à travailler en équipe pluridisciplinaire, en se situant dans son champ de compétence.
Capacité à gérer son stress et à maitriser ses affects, notamment lors du contact avec des patients en phase aigüe d’affection sévèrement invalidante, psychiquement et physiquement, ou au pronostic très sombre.
Capacité à actualiser ses connaissances et ses compétences.
Capacité à s’adapter aux changements.

 

Obligations professionnelles

Obligation de se conformer aux dispositions prévues par le règlement intérieur de l’établissement.
Obligation de porter une tenue vestimentaire adaptée au poste de travail et de respecter les règles d’hygiène en vigueur.
Obligation de servir : exercice personnel et exclusif des fonctions.
Obligations à l’égard de l’administration : discrétion professionnelle, moralité et dignité, réserve et neutralité.
Obligations à l’égard des tiers : impartialité et probité, secret professionnel.

 

RISQUES PROFESSIONNELS LIES AU POSTE

Risque d’agression physique et verbale, lors d’un contact avec certains patients en situation de crise et d’agitation.
Risque de contamination par contact avec des virus et bactéries lors des soins (coupure, projection, griffures, morsures…).
Risque de contamination parasitaire (poux, gale….).
Développement de troubles musculo-squelettiques (TMS) par non-respect ou méconnaissance des manutentions, gestes ou postures.