CADRE DE SANTE en NEONATOLOGIE H/F

HOPITAL DE LA CROIX ROUSSE

  • Lyon / 69004
  • CDI
  • 30/04/2019

L'établissement

PRESENTATION GENERALE DU GROUPEMENT

Le groupement hospitalier Nord regroupe 3 établissements :

    -  L’Hôpital de la Croix-Rousse,
    -  L’Hôpital Gériatrique F. Dugoujon,
    -  L’Hôpital Gériatrique P. Garraud.

La capacité d’accueil du GHN comprend 1145 lits et places :

    -  Le Pôle d’activités Médecine,
    -  Le Pôle d’activités des Spécialités Médico Chirurgicales,
    -  Le Pôle Gynécologie, Obstétrique, Néonatalogie, Génétique,
    -  L’institut du Vieillissement (IVIE).

Le groupement est également doté d’un :

    -  Centre de Biologie et d’Anatomo-Pathologie,
    -  Plateau d’Imagerie regroupant l’Imagerie Conventionnelle et l’Imagerie            -  Interventionnelle, IRM en GIE.

 

PRESENTATION DU POLE                                                                  

Le Pôle de Gynécologie, Obstétrique et Néonatologie, comprend 140 lits et places repartis entre :

    -  Une unité de pathologie de la grossesse (22 lits)
    -  Trois unités de suites de naissances (48 lits)
    -  Une unité Kangourou (6 lits)
    -  Un service de réanimation néonatale (15 berceaux), de soins intensifs (18         berceaux) et de néonatologie (10 berceaux)
    -  Une unité de gynécologie (12 lits)
    -  Un secteur de chirurgie ambulatoire (5 places)
    -  Un secteur d’orthogénie (4 lits)

Le pôle comprend également :

    -  Des salles de naissance (7 box)
    -  Un bloc d’obstétrique (2 salles)
    -  Un bloc de gynécologie (3 salles)
    -  Un plateau de consultations regroupant l’obstétrique, la gynécologie,                 l’orthogénie, l’échographie, la néonatologie, l’anesthésie et l’urologie
    -  Le pôle accueille également le Lactarium Régional (2ème lactarium de               France) ainsi que le réseau de périnatalité AURORE.

 

PRESENTATION DU SECTEUR/UNITE    

Le service de Néonatologie, de Soins Intensifs et de Réanimation Néonatale est composé de 49 lits qui se répartissent en :

    -  Unité de Réanimation (15 lits) - Prise en charge des nouveau-nés :

      -   Présentant toute pathologie néonatale et médicale, sauf la chirurgie cardiaque et neurologique dans la période de détresse vitale,

      -   Prématurés ou à terme,

      -   Intubés, ventilés ou ayant besoin d’une surveillance rapprochée,

      -   En hypothermie.

    -  Unité de soins intensifs (18 lits) - Prise en charge des nouveau-nés :

      -   Présentant toute pathologie néonatale médicale et chirurgicale, sauf la chirurgie cardiaque et neurologique dans la période de détresse vitale,

      -   Prématurés ou à terme,

      -   Enfants en CPAP, BPAP et lunettes HD ou ayant besoin d’une surveillance rapprochée.

    -  Unité de néonatologie (10 lits) - Prise en charge des nouveau-nés :

      -   Présentant toute pathologie néonatale, prise en charge initiale ou secondaire à un passage en réanimation,

      -   Prématurés de plus de 1 500g ou nouveau nés à terme ayant moins de 10 jours de vie au moment de l’hospitalisation.

 

Ce service est situé au 4° étage du bâtiment G regroupant par ailleurs les unités d’hospitalisation d’obstétrique et  un secteur de naissance. Il accueille les bébés de la maternité de la Croix Rousse et des maternités de la région via le réseau de périnatalité AURORE. Sont pris en charge tous les nouveaux nés qui à la naissance présentent un problème vital, qu’ils soient prématurés ou non.

L’unité de néonatalogie comprend 2 chambres enfants/parents pour les pré-sorties. Des enfants peuvent relever de soins palliatifs sur l’une ou l’autre des 3 unités.

    -  Unité Kangourou (UK)

      -   6 lits d’unité mère/ enfants située au 1er étage du bâtiment G au sein d’un des services de suites de naissance (Mater B)

      -   Accueille 6 à 8 enfants :

        *   En provenance de la salle de naissance

        *   A la suite d’un parcours en néonatologie (réanimation, soins intensifs, néonatologie)

Le projet de service est dominé par la nécessité de mettre en œuvre des soins de haut niveau technique (grande prématurité, hypothermie, pathologies graves du nouveau-né à terme) centrés sur l’enfant et sa famille.

 

Ressources humaines :

Effectifs non médicaux :

      -   2 cadres de santé

      -   1 IDE de coordination du parcours patient

      -   2 IDE Référents en soins et tuteurs

      -   2,5 ETP IDE de recherche clinique

      -   1 IDE technique

      -   107.75 ETP IDE – IPDE (pour 49 lits)

      -   13.90 ETP Auxiliaires de puériculture

      -   2.50 ETP Masseur Kinésithérapeute

      -   3.6 ETP secrétaire

      -   0.3 ETP psychomotricien

Effectifs médicaux :

      -   1 PU PH

      -   6 PH

      -   3 CCA

      -   3 Praticiens Contractuels temps plein.

Logiciel Informatique :

Le service est entièrement informatisé : dossier médical et paramédical ICCA.

Qualité et Sécurité des soins :

Le service développe une forte culture axée autour de la gestion des risques et incite les agents à déclarer tous les évènements indésirables sur le logiciel ENNOV.

 

Le poste

GRADE : CADRE DE SANTE

UNITE : NEONATOLOGIE

PÔLE DE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE ET NEONATOLOGIE

 

POSTE A TEMPS PLEIN

 

POSITIONNEMENT DANS LA STRUCTURE                                                      

Il est placé sous l’autorité hiérarchique du Directeur Coordonnateur Général des Soins (Art. 4 Décret du 19 Avril 2002 portant statut de Directeur des Soins de la fonction publique hospitalière) et par délégation du coordonnateur en maïeutique et cadre supérieur du pôle.

Le Cadre de Santé est placé sous l’autorité fonctionnelle du Praticien responsable médical du pôle et du chef de service.

 

Liaisons fonctionnelles : Autorité fonctionnelle

Directeur référent de pôle : Chef médical de pôle

Cadres de pôle : Chef de service

Directions fonctionnelles

Personnels médicaux, responsables des structures Internes et Externes au CHU

Universités, instituts de formations

Familles

 

DEFINITION GENERALE DE LA FONCTION                                                      

Références :

-   Décret n° 2012-1466 du 26 décembre 2012 portant statut particulier du corps des cadres de santé paramédicaux de la fonction publique hospitalière.
-   Fiche métier (1A403) : Cadre de santé d’unité de soins et d’activités paramédicales.
-   Référentiel HCL « Réflexion fonction Cadre de santé « Cœur de métier » » (janvier 2008) (activités délégables et non délégables) :

          -   Prise en charge du patient et des proches,
          -   Coordination de l’activité et de la gestion économique et financière du service,
          -   Management :

                -   Gestion ressources humaines,
                -   Gestion de l’information et de la communication,
                -   Gestion de projet.

          -   Activités autres.

 

ACTIVITES A CONDUIRE     

FONCTION PRINCIPALE :

Le cadre de santé, en collaboration très étroite avec son collègue, est garant du bon fonctionnement de l’équipe paramédicale (gestion des compétences, planning et adaptation des ressources aux besoins, suivi de la qualité des soins...).

Il supervise l’organisation des soins et collabore avec l’équipe médicale. Il délègue différentes missions à l’IDE « référente du parcours patient » mais aussi à l’IDE technique et aux IDE « référentes en soins ».

Pour cela il s’appuie sur les objectifs annuels d’activité dans le respect du cadre des  ressources  humaines  affectées et la réalité des contraintes institutionnelles fortes.

Il relaie les informations données par l’encadrement supérieur et participe :

      -   A l’équipe d’encadrement du PAM. Il travaille en étroite collaboration avec le coordonnateur en maïeutique et lui fait des reporting réguliers.
      -   À la vie de l’établissement par l’investissement dans des groupes de travail institutionnels.

Il fait « rayonner » le service et ses atouts.

 

        1.   Prise en charge des patients et des proches :

Gestion et organisation des soins, de l’activité :

Dans le cadre de l’activité et en cohérence avec les obligations institutionnelles le cadre de santé veille à :

      -   La gestion de l’unité en collaboration avec le corps médical.

Il est responsable de :

      -   La traçabilité des actes des paramédicaux.
      -   La fiabilité des informations.
      -   La mise en œuvre des pratiques professionnelles et de leurs évaluations.
      -   La sécurité et de la qualité de la prise en charge paramédicale des patients.
      -   L’application de la réglementation paramédicale à toutes les étapes de prise en charge des patiente.

Il met en place ou veille à la bonne utilisation des outils nécessaires à la continuité des soins.

Il propose des indicateurs de suivi de la qualité et de la sécurité des  soins  paramédicaux dans son  unité par la  mise en place de tableaux de bord.

Il met en place et/ou veille à l’application des procédures.

Il évalue périodiquement les organisations afin de les réajuster en fonction des résultats (au moins 1 fois par an)  Il est force de propositions pour l’organisation de l’unité dont il a la responsabilité.

Il travaille en étroite collaboration avec le corps médical et les acteurs participant à la prise en charge de la personne soignée.

Il assure des liens étroits organisationnels avec les autres  secteurs  (stérilisation,  pharmacie,  biomédical, bureau du personnel, unités de soins, etc.

Il participe à la prise en charge des proches en fonction de leur demande et dans le cadre de ses compétences.

 

        2.   Management :

Gestion des ressources humaines :

Il établit le planning prévisionnel dans le cadre de la réglementation. Il veille à :

      -   L’adéquation des compétences à l’activité.
      -   L’adaptation des ressources humaines à la charge en soins.
      -   L’optimisation des ressources humaines par une planification des absences régulières équilibrée Il est garant du respect des compétences de chaque professionnel.

Il veille au maintien des compétences des personnels de l’unité en identifiant notamment les besoins en formation

Il évalue périodiquement (au moins annuellement) les agents en formalisant des objectifs de progrès personnalisés.

Il veille à la qualité des relations professionnelles au sein de l’unité Il met en place ou suit les indicateurs de ressources humaines.

Il impulse une dynamique d’équipe favorisant la cohésion et le travail d’équipe.

 

Animation, information, communication :

Il met en place les moyens facilitant la communication, notamment l’organisation et conduite de réunion d’information avec traçabilité et de travail avec les équipes

Il évalue la qualité de la communication au sein de son unité.

 

Gestion de projets :

Il participe à des projets transversaux notamment à la déclinaison du projet médico-soignant

 

Gestion administrative, économique et financière :

Il assure le suivi et l’analyse des indicateurs économiques et financiers.

Il met en place des actions lui permettant d’optimiser l’activité médico-économique de l’unité Il participe à l’élaboration du plan prévisionnel d’équipement hôtelier et médical.

Il participe à la planification et la diffusion du planning prévisionnel de l’activité annuelle Il est garant du respect des dotations de moyens mis à disposition de l’unité.

Il est garant de la qualité du processus de commandes en lien avec les services prestataires.

 

Concernant l’équipement biomédical spécifique :

Il a la connaissance du matériel biomédical.

 

        3.   Activités autres :

Gestion pédagogique :

Il veille au respect des bonnes pratiques d’encadrement des étudiants en formation. Il participe à l’évaluation des étudiants en stage

Il participe à la planification des stages des étudiants

Il met en place la politique d’encadrement des HCL et du site

Il donne les moyens aux professionnels de participer aux formations dans le cadre de leurs compétences et en fonction des besoins identifiés.

 

Gestion et prévention des risques :

Participe à la déclinaison du PAQSS au niveau des unités dans l’information, la mise en place, le contrôle et l’évaluation des actions entreprises.

Participe à la gestion des risques concernant :

      -   L’Hémovigilance
      -   La Matériovigilance
      -   La Pharmacovigilance
      -   La Prévention des infections nosocomiales

 

PARTICULARITES DU POSTE                                                           

La gestion du service repose sur un travail d’équipe très étroit avec l’autre cadre et l’IDE de coordination du parcours patient.

La taille de l’équipe paramédicale (plus de 100 agents) et le rythme de travail des agents (alternance J/N en douze heures) nécessitent une bonne connaissance de la gestion des ressources humaines.

La gestion des compétences est un axe fort du service. La polyvalence entre les 3 unités qui le compose est un objectif pour chacun des professionnels. Les cadres travaillent, en lien avec les référentes en soins, pour accompagner les professionnels dans ce but.

Les cadres suivent, avec l’équipe médicale, les RMM (Revue de Mortalité Morbidité), les EPP (Evaluation des Pratiques Professionnelles) et les prises en charge avec Hypothermie.

Ils participent aux réflexions éthiques conduites dans le service, en lien avec les prises en charge thérapeutiques complexes.

Ils supervisent le fonctionnement des groupes de travail infirmiers et vérifient que leurs axes de travail sont compatibles avec le projet de service.

Au regard de ce contexte, la répartition des missions des deux cadres de santé fera l’objet d’une réflexion et d’une mise à jour avec l’encadrement supérieur à la prise de poste. Les modifications qui surviendraient seront évaluées par la suite. 

Un grand projet de restructuration du service est en cours et le cadre devra apporter sa contribution et motiver les équipes dans cette optique.

 

CONDITIONS DE TRAVAIL                           

Poste à temps plein, classé à repos fixe sans pointage. Horaires adaptés à l’organisation du travail.

28 Congés annuels et 20 RTT à planifier en binôme ou trinôme afin d’assurer la présence de deux encadrants sur le plateau.

Les jours de congés ou d’absence doivent être portés à la connaissance du coordonnateur en maïeutique, cadre de pôle.

Le port d’une tenue professionnelle réglementaire est exigé (manches courtes, cheveux attachés, absences de bijoux…), tenue civile impérative au self.

Ce profil de poste peut être sujet à modifications en fonction de l’évolution des organisations de travail et des activités médicales.

Le profil

Diplôme :

-   Etre titulaire du diplôme de cadre de santé.
-   Formation d’IPDE fortement souhaitée.

 

Connaissances acquises et/ou à acquérir :

-   Analyse et maîtrise des situations de travail complexes.
-   Connaissances en informatique – Utilisation des logiciels Excel, Word, Outlook.

 

Aptitudes et comportement souhaités :

Managériaux :

-   Diplomatie et fermeté, sens de l’autorité bienveillante, savoir se positionner,

-   Discernement et objectivité, savoir négocier,

-   Sens de l’équité,

-   Qualités d’écoute et de communication, gestion de situations complexes, de conflits,

-   Capacités d’analyse et de synthèse,

-   Disponibilité,

-   Sens de la hiérarchie et capacité à rendre compte, reporting,

-   Collaboration avec les autres cadres du PAM et du GH.

 

Techniques :

-   Expérience professionnelle en service similaire souhaitée,
-   Expérience d’encadrement d’équipe souhaitée.

 

Organisationnels :

-   Autonomie, adaptabilité,
-   Sens des priorités,
-   Organisation personnelle et gestion du temps.

 

Economiques :

-   Garant de l’utilisation optimale des moyens humains et matériels, dans le respect des contraintes budgétaires,
-   Capacités à assurer le suivi des indicateurs de bonnes pratiques et d’activité.