Cadre de santé – Service d’Hépatologie et de Gastroentérologie secteur de gastroentérologie

Hôpital Henri Mondor (ap-hp) - 94

  • 51, avenue du Mal de Lattre de Tassigny, 94000 Créteil, Ile de France
  • CDI
  • 14/11/2019

L'établissement

Le Groupe Hospitalier est constitué de cinq établissements au Sud Est de Paris : Henri Mondor, Albert Chenevier, Emile Roux, Dupuytren et Georges Clemenceau.

Les Hôpitaux Universitaires Henri Mondor sont structurés en 8 Départements Médicaux Universitaires (DMU) :
- DMU Biologie Pathologie
- DMU Fonction Image et Interventionnel Thérapeutique
- DMU Vigilances Recherche-Santé publique – Pharmacie HUHM
- DMU CARE : Chirurgie Anesthésie Réanimations Chirurgicales
- DMU Médecine
- DMU Cancer
- DMU IMPACT Psychiatrie Addictologie
- DMU Gériatrie

DMU Cancer et spécialités
- Présentation des services du DMU :
- Oncologie médicale
- Hématologie Clinique et de Thérapie Cellulaire
- Unité Fonctionnelle Hémopathies Lymphoïdes
- CLIPP : Centre Labellisé Inca Phases Précoces
- Calipsso : Centre pour l'Accueil l'Information et le Parcours des Soins de Support en Oncologie
- Hépatologie et Gastroentérologie
- Endoscopie digestive
- Radiothérapie
- Rééducation digestive et nutritionnelle (Albert Chenevier)

Le poste

Le service est composé de :
? 2 secteurs d’hospitalisation traditionnelle : 26 lits d’hépatologie
18 lits de gastro entérologie
? 1 secteur d’hospitalisation de jour : 10 postes (6 lits et 4 fauteuils de soins)
? 1 secteur d’endoscopie digestive et son astreinte
? 1 consultation (10000 consultants)

En Hépatologie, les patients sont atteints de pathologies du foie et des voies biliaires. Certains sont pris en charge dans le cadre de bilan pré greffe et de suivi post greffe (les greffes sont effectuées à l’hôpital Paul Brousse)
En gastroentérologie les patients sont atteints de pathologies du tube digestif dont un nombre important pour des pathologies cancéreuses prises en charge de la phase diagnostique à la phase terminale

ACTIVITES
Dans le respect de la continuité des soins, le cadre de santé est garant de la qualité et de la continuité des soins apportés aux patients. Sous l’autorité du cadre supérieur de santé, il anime l’équipe et coordonne les moyens de l’unité dont il est responsable.

- Gérer les ressources humaines
? Optimise l’utilisation des ressources humaines allouées au regard des variations d’activités et des priorités
? Organise et anime des réunions avec les équipes paramédicales
? Gère les conflits et rédige des rapports administratifs
? Evalue les agents (IDE, AS, AMA) en conduisant des entretiens professionnels

- Gérer les flux patients
? Coordonne les mouvements des patients en tenant compte des urgences, et des programmations d’hospitalisation en trinôme avec le médecin référent et la secrétaire hospitalière
? Gère les demandes informatisées vers la structure d’aval
? Gère les fermetures et ouvertures de lits après accord des chefs de service

- Gérer les moyens
? Gère ou supervise les différentes commandes internes et externes
? Contrôle les stocks et le suivi des commandes
? S’assure de la maintenance des équipements, des matériels et des locaux
? Elabore le plan d’équipement et de travaux en concertation avec les médecins et les cadres
? Participe au suivi des travaux avec le pôle ingénierie

- Contribuer à assurer la qualité et la sécurité des soins
? Met en place des mesures nécessaires à la sécurité des patients et du personnel
? Fait appliquer et respecter les règles professionnelles
? Supervise l’activité de soins en manageant les équipes au plus près des soins
? Assure la fonction contrôle du dossier de soins informatisé
? Contrôle la traçabilité en hémovigilance
? Participe à l’évaluation des pratiques professionnelles (Audit, EPP, VOPPS, RMM…)
? Participe à l’évaluation annuelle et quadriennale du programme d’ETP (MICI)
? Participe aux activités de gestion des risques, identitovigilance, suivi des évènements indésirables

- Contribuer à la formation et à la recherche
? Organise et met en œuvre l’accueil et la formation des nouveaux personnels et des étudiants
? Participe à l’élaboration du plan de formation
? Organise les inscriptions des agents aux formations obligatoires de l’établissement en respectant la réglementation concernant leurs participations
? Participe à l’évolution de la recherche en soins

- Communiquer et informer
? Participe aux réunions institutionnelles, CLUD, DURQ, DSAP, ETP, ELAN …
? Retransmet les informations aux collègues, aux personnels et autres partenaires
? Transmet l’information, avec les moyens les plus adaptés, auprès des patients, des familles dans le respect de la charte du patient
? Est l’interlocuteur privilégié auprès des équipes et des familles

Le profil

PRE-REQUIS
- Diplôme d’état d’infirmier
- Diplôme de cadre de santé.
- Nomination sur concours dans le grade de cadre de santé paramédical


COMPETENCES REQUISES
SAVOIR FAIRE REQUIS
- Analyser des données, des tableaux de bord et justifier des résultats relatifs aux activités de son domaine
- Concevoir, formaliser et adapter des procédures/protocoles/modes opératoires/consignes relatives à son domaine de compétence
- Concevoir, piloter et évaluer un projet, relevant de son domaine de compétence
- Evaluer, développer et valoriser les compétences de ses collaborateurs
- Organiser l’unité, un service, en fonction de différents critères (missions, stratégie, moyens…)
- Planifier, organiser, répartir la charge de travail et allouer les ressources pour leur réalisation
- Collaboration avec le cadre supérieur du DMU et l’encadrement du DMU sur des missions spécifiques de la Direction des Soins

Cadre au forfait.
Amplitude entre 8h à 18h - En alternance avec les autres cadres du secteur
Participation par roulement à la permanence de l’encadrement des services cliniques du site Henri Mondor les week-ends et jours fériés (environ 2 week-ends/an rémunérés)