3 Infirmiers Diplômés d’Etat H/F

Ehpad Saint-rome

  • 8 Rue Marius Rossillon , 24200 Carsac-Aillac, Nouvelle-Aquitaine
  • CDI
  • 15/09/2020

L'établissement

EHPAD Saint-Rome - CARSAC AILLAC, DORDOGNE

Le poste

 3 Infirmiers Diplômés d’Etat H/F

Définition :

Selon la définition donnée par le DHOS, la fonction infirmière c’est : « Réaliser des soins afin de maintenir ou restaurer la santé de la personne et l’accompagner, qui concourent à la prévention, au dépistage, au diagnostic, au traitement et à la recherche ».

Ces soins préventifs, curatifs et/ou palliatifs, visent à promouvoir, maintenir et restaurer la santé et/ou accompagner les résidents en fin de vie.

L’infirmière contribue à l'éducation à la santé, à l'accompagnement des résidents et au maintien de leurs capacités restantes en cohérence avec leur projet de vie. La spé­ci­fi­cité de l’EHPAD est qu’il est un lieu de vie pour des person­nes âgées dépen­dan­tes, ce qui impli­que un rôle rela­tion­nel majeur envers les résidents et leurs famil­les ou pro­ches.

L’infir­mière doit élaborer et participer à la mise en œuvre des pro­jets de vie indivi­duels des résidents : l’objec­tif principal étant une bonne prise en considéra­tion du rési­dent afin de pré­ser­ver la conti­nuité de la vie et l’auto­no­mie de la personne

L’augmentation de la prévalence des pathologies cognitives au sein de l’établissement ren­force les besoins en com­pé­ten­ces spé­ci­fi­ques par rap­port aux objec­tifs : accom­pa­gne­ment des pro­jets de vie, main­tien / sti­mu­la­tion des capa­ci­tés cog­ni­ti­ves, socia­li­sa­tion.

L’infirmière doit veiller au secret professionnel et à la confidentialité des informations recueillies, répondant à l’obligation de réserve.

Comme tous les professionnels intervenant auprès des personnes âgées dépendantes, l’infirmière doit veiller au respect de la Charte des droits et liberté de ces dernières.

Spécificité du poste

- Travail en repos variable

- Journée continue de 9H00

- Pas de poste de nuit

Liaisons principales internes

Liaisons hiérarchiques :

- Directrice

- Cadre de santé

Liaisons fonctionnelles

- Médecin coordonnateur,

Personnel de l’établissement : infirmières qualiticienne, psychologue, AMP, AS, ASH aux soins et à l’hôtellerie, animatrice, administration, agents de maintenance, lingère, cuisiniers, autre rééducateur (diététicienne)

Liaisons fonctionnelles externes

- Les résidents, les familles, les tuteurs.

- Médecins libéraux, pharmacien, médecins spécialistes, dentistes.

- Laboratoire d’analyses médicales

- Equipe interprofessionnelle pour la coordination de la prise en charge de rééducation : masseur kinésithérapeute, orthophoniste, pédicure podologue

- Partenaires pour l’organisation des activités et des soins :  gestion des matériels et différents prestataires de services (services funéraires, ambulanciers)

- Partenaires hospitaliers pour la continuité des soins : Hôpitaux périphériques. Services d’urgence, centre 15, HAD, service de soins palliatifs, CMP du CH de SARLAT

- Etudiants et stagiaires

- Bénévoles, associations

Missions principales

Savoirs:

Planifier, organiser, gérer et coordonner les soins :

- Assurer la qualité et la sécurité des soins.

- Prendre en charge globalement le résident à partir d’informations nécessaires

- Surveiller l’évolution de l’état de santé des résidents. Détecter l’urgence et y faire face en pre­nant les ini­tia­ti­ves qui s’impo­sent.

- Assurer l’enca­dre­ment d’une impor­tante équipe d’aides-soignants(e)s et la continuité du service : en l’absence du cadre de santé, gérer les plannings afin d’assurer cette continuité (services aides-soignants et hôtellerie).

- Travailler en équipe et se positionner en tant qu’infirmier(e) chef d’équipe soignante : Déléguer et contrôler les actes de soins entre les différents membres de l’équipe dont elle a la responsabilité dans le cadre d’une collaboration attentive et bienveillante.

- Etablir et réajuster les plans de soins, les habitudes de vie du résident.

- Renseigner la personne de confiance et recueillir les directives anticipées.

- Dispenser les soins du rôle prescrit mais aussi du rôle propre en collaboration avec les équipes soignantes.

- Planifier et organiser son temps et celui des équipes soignantes

- Appliquer les prescriptions médicales en respectant la réglementation en vigueur
- Assister tech­ni­quement le médecin lors de soins réa­li­sés par ce dernier

- Gérer les départs et les retours d’hospitalisation des résidents (édition des DLU)

- Evaluer et prendre en charge la douleur dans sa globalité (physique, morale et spirituelle) Assurer la traçabilité et le suivi de cette évaluation

- Evaluer et prendre en charge le risque de troubles trophiques et cutanés en établissant régulièrement des scores de Norton chez les résidents fragiles (risque d’escarre). Assurer la traçabilité, le suivi de cette évaluation et la mise en œuvre d’actions préventives ou curatives

- Participer à l’élaboration des projets de vie, à la mise en œuvre et au suivi des objectifs proposés.

- Recueillir les besoins, les atten­tes de la per­sonne et de son entou­rage

- Organiser l’administration des médicaments selon la prescription médicale, en veillant à l’observance et à la continuité des traitements (connaitre les protocoles de dispensation, distribution, contrôle des doses et des prises notifiés dans les protocoles de sécurisation du circuit du médicaments)

- Planifier et prioriser les actes de soins (préventifs, curatifs, éducatifs et relationnels) en cohérence avec l’organisation des secteurs.

- Gérer, contrôler et réajuster les stocks : médicaments, matériels et dispositifs médicaux

- Utiliser et gérer les produits, consommables dans un souci d’économie et conformément à la démarche de développement durable (optimisation des consommations de produits, d'énergie, d'eau, des stocks...)

- Apprécier la fonctionnalité des dispositifs médicaux et des matériels de soins utilisés lors des soins et dans l’urgence (contrôle du chariot d’urgence, du défibrillateur automatique, disponibilité en oxygène, appareil à ECG …).

- Assurer la transmission des dysfonctionnements afin de participer aux mesures correctives. En l’absence du cadre, effectuer des commandes permettant la continuité des soins

- Identifier, évaluer et prévenir les risques relevant de son domaine, et définir des actions préventives ou correctives

- Veiller au secret professionnel et à la confidentialité des informations recueillies, répondant à l’obligation de réserve

- Maitriser et appliquer les techniques de manutention des personnes soignées

- Concevoir, formaliser et adapter des procédures / protocoles / modes opératoires / consignes

- Gérer les communications téléphoniques et transmettre les appels


Réaliser et assurer la traçabilité des soins

- Assurer la traçabilité des soins lors de transmissions écrites dans le logiciel de soins (actuellement PSI)

- Participer, animer les transmissions orales quotidiennes en équipe pluridisciplinaire afin d’en garantir la pertinence

- Mener les réunions de présentation des projets de vie en équipe pluridisciplinaire élargie

Accueillir le résident et son entourage

- Organiser l’accueil du résident en collaboration avec les aides soignante, l’accompagnatrice ( ou l’animatrice AMP )

- En cas d’absence de ces dernières, l’infirmière assurera l’admission des résidents

- Anticiper l’arrivée du résident en prenant connaissance du dossier médical et des traitements suivis (prescriptions et commandes anticipées de médicaments)

- Recevoir, installer, informer, rassurer le résident et son entourage

- Se présenter et décliner sa fonction au sein de la structure

Informer et éduquer 

- Expliquer au résident son projet de vie et s’assurer de son adhésion

- Eduquer le résident face à une pathologie spécifique, une thérapeutique particulière ou une rééducation

- Eduquer, accompagner le résident et ses proches vers une démarche d’autonomisation en recherchant leur consentement

- Identifier les besoins spécifiques de relation et de communication en situation de détresse, de fin de vie, d’agressivité, de déni, de refus, de deuil ou de conflit.

- Informer et expliquer à l’entourage une prise en charge spécifique

- Utiliser les techniques de communication et de relation d'aide

- Garantir que l’information donnée permet la compréhension, l’adhésion et la participation du résident.

Formation et transmissions des savoirs - vie institutionnelle

- Accueillir, encadrer, accompagner, évaluer les étudiants quel que soit leur formation, ainsi que les nouveaux personnels, placés sous sa responsabilité.

- Actualiser et perfectionner ses connaissances professionnelles, suivre des actions de formation initiale et continue

- Participer aux groupes de travail institutionnels et réunions de service

- Réalisation d’études et de tra­vaux de recher­che et veille professionnelle

Le profil

Infirmier Diplômé d’Etat H/F

Diplôme requis et règles professionnelles

Diplôme d’état infirmière

Respecter les règles professionnelles décrites dans les articles R.4312-1 à R.4312-32 du Code de la Santé Publique, Livre III, Titre 1er et notamment le secret professionnel. L’infirmier(e)diplômé(e)d’Etat est habilité(e) à accomplir les actes professionnels décrits dans les articles R.4311-1 à R.4311-15 du Code de la Santé Publique, Livre III, Titre 1er.

Savoir être :

- Être organisé, efficace, responsable, logique, rigoureux, méthodique et autonome

- Être solidaire et posséder un sincère esprit d’équipe

- Avoir le sens du positionnement et de la négociation avec l’ensemble des interlocuteurs

- Être capable de gérer son stress et garder son calme face à l’urgence (quel qu’en soit la nature)

- Etre capable de maitriser ses émotions afin de rester professionnelle

- Être vigilant, capable de prendre des initiatives et des décisions dans les limites de ses fonctions

- Être capable de s’adapter rapidement

- Faire preuve de pondération, de discernement, de tolérance et de discrétion

- Avoir le sens de l’accueil

- Être dynamique, en bonne santé physique, et utiliser les techniques de manutention (prévention des TMS)

- Être capable de hiérarchiser ses actions en fonction des priorités

- Être respectueux du résident et de son entourage (famille, proches)

- Être respectueux : de la hiérarchie, de ses collègues, des organisations, des horaires de travail, du secret professionnel

- Être patient, constructif, courtois, positif

- Avoir la capacité à écouter, à communiquer, à argumenter et à mobiliser.

- Être pédagogue et faire preuve de curiosité intellectuelle

Exigences spécifiques

- Connaître les pathologies et troubles apparentés au vieillissement.

- Connaître l’organisation interne de l’Etablissement et respecter le règlement

Institutionnel.

- Connaître les risques liés à son activité et savoir appliquer les consignes de sécurité.

- Mobiliser et renforcer ses connaissances relatives : au raisonnement et au jugement clinique, à l’accompagnement relationnel, à la législation, la démarche éthique, la déontologie, aux gestes et postures de manutention, à la maîtrise de l’outil informatique (logiciel de soins), aux gestes et soins d’urgence, au risque incendie.

Pré requis :

- Etre titulaire du diplôme d'Etat d’infirmier

- Expérience en secteur personnes âgées souhaitable

- Etre inscrit(e)sur la liste départementale professionnelle d’enregistrement du diplôme permettant l’exercice de la profession.

(N°ADELI à fournir)