Infirmier(e) Secteur Hospitalisation – Oncologie médicale - Horaires variables

Hôpital Henri Mondor (aphp)

  • 1 Rue Gustave Eiffel, 94000 Créteil, Ile de France
  • CDI
  • 02/07/2021

L'établissement

GROUPE HOSPITALIER : HÔPITAUX UNIVERSITAIRES HENRI-MONDOR

Site : Henri MONDOR : 1, rue Gustave Eiffel - 94010 Créteil Cedex

METIER

Infirmier(ère) en soins généraux

CODE METIER

05C100

GRADE

Infirmier(ère) diplômé(e) d’Etat

STRUCTURE

Le Groupe Hospitalier est constitué de cinq établissements au Sud Est de Paris : Henri Mondor, Albert Chenevier, Emile Roux dans le Val de Marne (94), Dupuytren et Georges Clemenceau dans l’Essonne (91).

Les Hôpitaux Universitaires Henri Mondor sont structurés en 8 Départements Médicaux Universitaires (DMU) :


DMU Biologie Pathologie
DMU Cancer et Spécialités
DMU CARE (Chirurgie Anesthésie REanimations Chirurgicale)
DMU FIxIT (Fonction Image et Interventionnel Thérapeutique
DMU Gériatrie
DMU IMPACT (Innovation en santé Mentale – Psychiatrie et AddiCTologie)
DMU Médecine
DMU SAnté publique, PHarmacie, vIgilances, REcherche (SAPHIRE)


DMU :       

INTITULE : DMU Cancer et Spécialités


Présentation des services du DMU :



Oncologie médicale
Hématologie Clinique et de Thérapie Cellulaire
Unité Fonctionnelle Hémopathies Lymphoïdes
CLIPP : Centre Labellisé Inca Phases Précoces
Calipsso : Centre pour l'Accueil l'Information et le Parcours des Soins de Support en Oncologie
Hépatologie et Gastroentérologie
Endoscopie digestive
Radiothérapie
Rééducation digestive et nutritionnelle (Albert Chenevier)


Directeur médical de DMU: Pr C. TOURNIGAND

Directrice déléguée de DMU : C. COTIS

Cadre supérieur paramédical de DMU : V. DEMAREZ

Cadre administratif de DMU : J. PIERRUGUES

ACTIVITE

168 lits d’hospitalisation conventionnelle, 4 hôpitaux de jour (49 places) et une unité de consultation dans chaque service

Plateaux techniques interventionnels : endoscopie digestive

Radiothérapie

SERVICE

PRESENTATION

LES PATHOLOGIES TRAITEES :

Cancers digestifs Cancer du sein, Cancer sans primitif retrouvé, Sarcome, ostéosarcome, Cancers ORL et urologiques

Présentation

Situé au 8ème et 7ème   étage, le service d’oncologie médicale se compose de :

Une unité d’hospitalisation de 21 lits

        - 11 chambres individuelles, 5 chambres de 2 lits.

Un secteur hôpital de jour

        - 2 salles de traitement accueillant 20 patients

             - 4 lits, 2 salles de consultations

COMPOSITION DE L’EQUIPE

2 cadres de santé, 25 IDE et 20 AS        

LIAISONS

HIERARCHIQUE DIRECT (N+1)

Cadre du service – Cadre supérieur paramédical du DMU

FONCTIONNELLES

Les équipes médicales, paramédicales du service et des services cliniques et médico-techniques, les équipes administratives et logistiques.

Le poste

INFIRMIER (ERE) SECTEUR HOSPITALISATION – Oncologie médicale

ACTIVITES

Risques professionnels liés aux activités de soins 


Manipulation de produits cytotoxiques


Mesures de prévention prises face à ces risques : formation réactualisée


Centralisation de la préparation des produits en pharmacie
Application de la règlementation


Missions générales :


L'infirmière est garante sur un temps donné et dans un lieu déterminé de la qualité des soins, de la sécurité et de l’éducation du groupe de patients qui lui est confié.


Missions permanentes :

Dans le respect des règles professionnelles:


Participer à l'accueil et à l'information des patients, familles, stagiaires et autres personnes se présentant dans le service.
Protéger, maintenir, restaurer et promouvoir la santé des personnes ou l’autonomie de leurs fonctions vitales et psychiques


          en tenant compte de la personnalité de chacune d’elle dans ses composantes

          Psychologique, sociale, économique et culturelle.


Prévenir et évaluer la souffrance et la détresse des personnes et de participer à leur soulagement.
Concourir au recueil des informations qui pourront aider le médecin à établir son diagnostic.
Appliquer les prescriptions médicales et les protocoles médicamenteux spécifiques au service.
Consigner toute intervention réalisée auprès du patient dans le dossier de soin.
Favoriser le maintien, l’insertion ou la réinsertion  des personnes dans leur cadre de vie familial.
Accompagner les patients en fin de vie et si besoin leur entourage.
Assurer le contrôle des soins délégués.
Participer à la formation des stagiaires et agents nouvellement affectés.
Appliquer les procédures instaurées par les différentes instances (CLIN, CLUD....)


Missions spécifiques :


Prise en charge de patients tant pour des soins curatifs que pour des soins palliatifs
Information, éducation et suivi de patient en chimiothérapie.


QUOTITE DE TRAVAIL

100 %

HORAIRES DE TRAVAIL

Selon conditions :


7h36 en équipe de journée (alternance de matins et d’après-midi sur une amplitude 6h40 à 21h21, 18 RTT)
7h30 en équipe de journée (alternance de matins et d’après-midi sur une amplitude 6h40 à 21h20, 15 RTT)


Présence un weekend sur deux

Remplacement ponctuel possible au sein du DMU en HV ou de nuit

Le profil

COMPETENCES REQUISES

SAVOIR FAIRE REQUIS

Connaissances particulières :


Formation douleurs et soins palliatifs souhaitée ou à acquérir


Qualités professionnelles :


Présentation soignée, ponctualité, assiduité
Intellectuelles : rigueur, dynamisme, ordre et méthode, minutie, adaptabilité, sens de l'hygiène et de l'organisation.
Morales : esprit d'équipe, sens des responsabilités, maîtrise de soi.
Relationnelles : écoute, tact
Pathologies cancéreuses (traitements médicamenteux, chirurgie, radiothérapie…, administration, surveillance)
Voies d’abord centrale
Utilisation des différents dispositifs : seringue auto-pousseuse, pompe analgésique, pompe d’alimentation, auto perfusion
Relationnel : notion ou formation à la communication verbale et non verbale, accompagnement en fin de vie, relation d’aide.
Evaluation nutritionnelle et surveillance
Connaissance générale dans la prise en charge sociale et administrative
Connaissance générale des Plans  cancer, des droits du patient


CONNAISSANCES ASSOCIEES


Maitrise des outils informatiques : WORD, EXCEL, GILDA, ORBIS dossier patient


PRE-REQUIS


Titulaire du diplôme d’Etat d’Infirmier(e)



Physiopathologie des grands systèmes : cardiaque, rénal, digestif, pulmonaire, hépatique.
Normes biologiques : biochimie dont ionogramme sanguin, numération formule sanguine,…
Pharmacologie : les différents antalgiques et antidotes, corticoïdes, antibiotiques, administration, surveillance avec connaissance des effets secondaires majeurs pour ces différentes classes de médicaments).
Préparation préopératoire des examens complémentaires
Information au patient, vérification du dossier médical, pose d’une voie d’abord si nécessaire, préparation cutanée, … et surveillance post opératoire/examen.
Connaissance des différents types d’isolement (cf. instances établissements CLUD – CLIN).
Connaissance en soins palliatifs, Loi Léonetti et Claeys
Formation aux gestes d’urgence, organisation du chariot d’urgence, législation, traçabilité.
Connaissance des différents chocs (hypovolémie, septique, anaphylactique) et défaillances (hypo/hyperglycémie, anurie, hypertension artérielle,…).


GESTION DE LA PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

FORMATIONS A LA SECURITE ET A LA SANTE LIEES AU TRAVAIL

Gestes et postures (TMS)

Risques professionnels liés aux activités de soins : Manipulation de produits cytotoxiques

FORMATIONS POUR HABILITATION OU ATTESTATION DE COMPETENCE

GESTION INDIVIDUELLE DES EXPOSITIONS AUX RISQUES PROFESSIONNELS

SURVEILLANCE MEDICALE

« Selon le calendrier vaccinal en vigueur être à jour des vaccins obligatoires pour les personnels des établissements de santé ».

« Le médecin du travail déterminera les modalités de la surveillance médicale nécessaire sur ce poste, modalités auxquelles le titulaire du poste devra se conformer »