Ergothérapeute en Addictologie H/F

Hôp. Albert Chenevier

  • 40, rue de Mesly, 94000 Créteil, Ile de France
  • CDD
  • 12/10/2021

L'établissement

GROUPE HOSPITALIER : HÔPITAUX UNIVERSITAIRES HENRI-MONDOR

Site : Emile ROUX :  1, avenue de Verdun

 Site : Albert CHENEVIER : 40, rue de Mesly 94000 CRETEIL

Poste à pourvoir : Ergothérapeute                                                               our le : Immédiat

 

Modalités de recrutement : Mutation – Détachement - CDD

 

INTITULE DU POSTE :  Ergothérapeute en Addictologie

METIER :  Ergothérapeute

CODE METIER 05I60

GRADE  Ergothérapeute

 

STRUCTURE

Le Groupe Hospitalier est constitué de cinq établissements au Sud Est de Paris : Henri Mondor, Albert Chenevier, Emile Roux dans le Val de Marne (94), Dupuytren et Georges Clemenceau dans l’Essonne (91).

 

Les Hôpitaux Universitaires Henri Mondor sont structurés en 8 Départements Médicaux Universitaires (DMU) :

DMU Biologie Pathologie
DMU Cancer et Spécialités
DMU CARE (Chirurgie Anesthésie REanimations Chirurgicale)
DMU FIxIT (Fonction Image et Interventionnel Thérapeutique
DMU Gériatrie
DMU IMPACT (Innovation en santé Mentale – Psychiatrie et AddiCTologie)
DMU Médecine
DMU SAPHIRE (Santé Publique VigilAnces PHarmacie Information médicale Recherche)

 

DMU : IMPACT

L’organisation médicale est désormais organisée en services et en Départements Médico-Universitaires (DMU). Les DMU participent à la reconfiguration du périmètre et du fonctionnement des structures de l’AP-HP. Les DMU réunissent plusieurs services et unités fonctionnelles unis par une logique de soins organisés en filière, et par une logique universitaire d’enseignement, de recherche et d’innovation en santé. Ils contribuent activement, en lien avec les professionnels et organismes de santé, à faire bénéficier les patients d’un parcours de santé approprié à leurs besoins et gradué. La gouvernance hospitalo-universitaire collégiale des DMU prévoit la présence d’un cadre administratif et d’un cadre paramédical pour assister le directeur médical de DMU dans les missions de gestion du Département.

 

INTITULE

DMU IMPACT / Innovation en santé Mentale – Psychiatrie et AddiCTologie

En lien d’association avec (Paul Brousse, CHIC, CHIV, KB, ORSAY, UVSQ)

 

ACTIVITE

Psychiatrie et addictologie

 

PRESENTATION

Pour faire face à l’enjeu majeur de santé publique que représentent les maladies psychiatriques et liées aux addictions, première cause mondiale de handicap et première cause de dépenses pour l’assurance maladie en France, nous avons proposé la création du DMU IMPACT « Innovation en santé Mentale, Psychiatrie et AddiCTologie du GRAND-PARIS-SUD ».

 

Nos objectifs, au niveau du soin, sont de poursuivre le développement de l’offre de soins au sein des HU Henri-Mondor en améliorant les parcours de dépistage, de soins de proximité, d’urgence, de soins et de rétablissement au long cours, et de recours spécialisé pour les habitants du territoire desservi. Et d’autre part de travailler en association avec les DMU, pôles et service de psychiatrie et d’addictologie des hôpitaux du Grand-Paris Sud (CHIC, CHIV, Bicêtre, Paul-Brousse, Orsay, Versailles) afin de mieux organiser la prise en charge des patients de ce territoire.

 

Le DMU IMPACT du Groupe Hospitalier Henri Mondor comprend :

Service Intersectoriel de Psychiatrie, situé sur H. Mondor, composé de 4 structures :

- Unité d’hospitalisation de 18 lits

- Urgences psychiatriques

- Psychiatrie de Liaison

- PASS psychiatrie

- VigilanS

 

Secteur intra hospitalier, situé sur A. Chenevier :

- 80 lits répartis sur 4 unités fonctionnelles avec 1 unité1 libre, 2 unités sous contrainte et 1 unité pour jeunes adultes

- 1 hôpital de jour de réhabilitation cognitive

 

Secteur extra hospitalier :

- 2 centres Médico-Psychologique (Créteil – Maisons Alfort & Boissy Saint Léger)

- 8 appartements communautaires pour une capacité d’accueil de 24 patients sur Créteil

- 1 Dispositif de Soins Partagés sur A. Chenevier

- SIAM sur A. Chenevier

- Centres Experts sur A. Chenevier

 

Service d’addictologie :

- Unité d’hospitalisation de 24 lits sur E. Roux

- 1 hôpital de jour et consultations en addictologie sur A. Chenevier

 

Nous proposons d’améliorer la continuité des soins entre la pédopsychiatrie et la psychiatrie de l’adulte, par exemple en construisant des liens entre la Maison de l’Adolescent de Créteil et les réseaux des centres experts en psychiatrie (Chenevier) ou en assurant le lien entre consultations enfants et adultes atteints de troubles du spectre de l’autisme (CHIC, Chenevier). Nous souhaitons aussi mieux informer sur les prises en charge spécialisées qui existent sur le territoire, par exemple, prévention du suicide (Mondor, Bicêtre), psycho-traumatisme (CHIC, Mondor), troubles des conduites alimentaires (Paul-Brousse) ou prises en charge des addictions à l’alcool, tabac, cannabis (CHIC, Chenevier, Paul-Brousse). Nous voulons partager des compétences, par exemple en créant un département de psychiatrie de liaison (Mondor, Chenevier, CHIC, Bicêtre) ou en homogénéisant les dispositifs de soins partagés (DSP du Val-de-Marne, DSP des Yvelines) pour renforcer les liens entre psychiatrie et médecine générale ou en développant des filières de soins spécialisés (par exemple, jeux pathologiques à Paul-Brousse). Nous prévoyons de déployer les thérapies innovantes en créant des plateformes de thérapies psycho-sociales (remédiation cognitive, psycho-éducation..) ou encore des plateformes de stimulation cérébrale (TMS, stimulation du nerf vague) à Chenevier/Mondor. Enfin, nous voulons développer des parcours de soins innovants, par exemple, pour les patients bipolaires.

Sur le plan de la recherche, nous souhaitons développer la médecine de précision en psychiatrie et en addictologie sur le territoire du Grand Paris Sud, en fédérant les expertises publiques comme privées, afin de développer des biomarqueurs de sous-groupes homogènes de patients, de comprendre les mécanismes physiopathologiques et de démontrer l’efficacité de nouvelles stratégies thérapeutiques.

Sur le plan de la formation, nous voulons offrir des formations innovantes (DMU de Psycho-pharmacologie, DU Santé Mentale pour les paramédicaux par exemple), former aux nouveaux métiers (Infirmiers en Pratiques Avancées) et organiser des formations partagées aux équipes médicales et paramédicales du Grand Paris Sud.

Le DMU IMPACT a pour ambition de fédérer les acteurs du soin, de la recherche et de la formation pour améliorer la prise en charge des patients, accroitre la visibilité de ses acteurs et améliorer la connaissance sur les maladies psychiatriques et les addictions du territoire du Grand-Paris Sud.

 

 

SERVICE

COMPOSITION DE L’EQUIPE

Unité d’hospitalisation

8 IDE, 6 AS, 4 ASH, 1 secrétaire hospitalière, 1 animateur sportif + psychologues

Unité d’HDJ

2 IDE, 1 secrétaire hospitalière, 1 animateur sportif, psychologues

 

LIAISONS

HIERARCHIQUE DIRECT (N+1)

Cadre de santé

CPDMU

Directeur des Soins

FONCTIONNELLES

Cadres paramédicaux du DMU

Equipes médicales

Administrateurs de garde

Directions fonctionnelles

Le poste

ACTIVITES

Missions Générales du poste

 

Prise en charge ergothérapeutique des patients sur prescription médicale, en réalisant des activités dans le but de favoriser l’autonomie et l’intégration du patient dans son environnement dans les unités d’hospitalisation et hôpital de jour.

 

Missions permanentes

Recueillir les informations concernant le patient
Evaluer les capacités, les déficiences et les besoins du patient
Etablir avec le patient le projet de soin
Aider au maintien et au développement de l’autonomie dans l’environnement quotidien des patients : suivis individualisés et accompagnements des patients vers l’extérieur (lien entre l’intra et l’extra hospitalier, soutien des projets socioprofessionnels ou de loisir)
Concevoir le cadre des activités de médiations à visée thérapeutique et le contenu
Encadrer les activités individuellement ou en équipe
Permettre au patient de restaurer une image positive de lui-même et de maintenir ses capacités
Faire un suivi personnalisé et évolutif
Participation à l’élaboration, la mise en place et le suivi des projets thérapeutiques des patients (réunions de synthèses pluridisciplinaires)
Travail de partenariat avec les différentes structures du réseau médico-social, associatif
Assurer la maintenance du matériel et des locaux
Gérer les commandes
S’impliquer dans la réflexion sur l’évolution des pratiques en ergothérapie
Participer à l’éducation thérapeutique des patients en collaboration avec l’équipe pluridisciplinaire
Participer à l’encadrement des étudiants en ergothérapie
Participer à des actions de formation et/ou travaux de recherche
Formaliser les pratiques

 

QUOTITE DE TRAVAIL

100%

 

HORAIRES DE TRAVAIL

Temps de travail : 100%
Cycle de 37h30 par semaine avec repos fixe week-end et fériés.
Amplitude horaire journalière de 7h30 dans une amplitude de 9h -18h avec possibilités de modification au regard des missions du service et de la charge en soins.
½ journée / semaine sur l’HDJ, Hôpital A. Chenevier
Disponibilité pour s’inscrire dans des actions ponctuelles en dehors du cadre fixé (interventions, réunions, actions de formation, congrès)

 

GESTION DE LA PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

FORMATIONS A LA SECURITE ET A LA SANTE LIEES AU TRAVAIL

•  Risques psychiques et physiques liés aux agressions verbales et physiques,

 

FORMATIONS POUR HABILITATION OU ATTESTATION DE COMPETENCE

•   Formation gestion du stress

Le profil

COMPETENCES REQUISES

SAVOIRS FAIRE REQUIS

Capacité d’écoute, d’empathie et de négociation
Qualité relationnelle :
Capacités d’écoute, d’empathie et de négociation
Sens de l’observation, de l’organisation, des responsabilités et de l’autorité.
Capacité à analyser les situations, à travailler en équipe pluridisciplinaire, à gérer les conflits
Rigueur, disponibilité
Capacité d’adaptation
Motivation, assiduité, autonomie

 

CONNAISSANCES ASSOCIEES

Législatives

 

PRE-REQUIS

Etre titulaire du diplôme d’ergothérapeute
Respect de la règlementation en vigueur et de l’organisation du travail en équipe