PSYCHOMOTRICIEN(NE)

NOUVEL HOPITAL DE NAVARRE

  • 62 ROUTE DE CONCHES, 27000 Évreux, Normandie
  • Autre
  • 08/11/2022

L'établissement

Vous souhaitez mener votre projet professionnel au Nouvel Hôpital de Navarre ?

Vous bénéficierez du dynamisme d’un établissement porteur de projets, offrant une diversité dans la prise en charge psychiatrique et psychologique de l’usager, et soucieux de vous permettre de conjuguer vie personnelle et professionnelle.

L’établissement est situé au cœur d’Evreux, capitale administrative du département de l’Eure, à 1h30 de Paris et à 2h des côtes normandes (Cabourg, Deauville, Honfleur, Le Havre).

UN ÉTABLISSEMENT DYNAMIQUE ET STIMULANT

Le Nouvel Hôpital de Navarre est un établissement à taille humaine qui recouvre la totalité du département de l’Eure.

Il porte de nombreux projets autour de thèmes novateurs tels que la création d’une unité d’hospitalisation pour mineurs, le développement d’équipes mobiles (précarité, personnes âgées, addiction, adolescents et handicap), la télé-psychiatrie ; un Centre de référence en réhabilitation psychosociale ; la prise en charge de la dépression résistante et des hallucinations résistantes par la Stimulation Transcrânienne Magnétique Répétitive (RTMS), etc.

A travers son organisation polaire et territoriale, le Nouvel Hôpital de Navarre vise à proposer aux usagers en psychiatrie du territoire une offre de soins adaptée et coordonnée par le diagnostic, la prévention, le soin, la réadaptation et l’inclusion sociale.

L’établissement accueille et prend en soin des patients, de l’enfance à la vieillesse dans des structures à temps partiel, en passant par la visite à domicile et l’hospitalisation. Ce panel vous permettra de vous épanouir quel que soit le secteur où vous travaillez.

L’organisation choisie par l’établissement vous permettra de trouver rapidement un champ professionnel structuré.

Le poste

MISSIONS ET ACTIVITES DU POSTE

Le psychomotricien participe au maintien ou a? la restauration de l’état de sante? et concourt a? la prévention, au dépistage, au diagnostic et au traitement. Il participe a? la prise en charge globale du patient, dans le respect du cadre législatif et règlementaire des hospitalisations des mineurs en psychiatrie.
Il réalise l'ensemble des activités de soins liées a? son domaine d'intervention conformément au décret de compétences.
Sur prescription médicale, le psychomotricien aide les personnes souffrant de différents troubles psychomoteurs, confrontées à des difficultés psychologiques exprimées par le corps, en agissant sur leurs fonctions psychomotrices : difficultés d'attention, problèmes pour se repérer dans l'espace ou dans le temps.
 
Ces activités visent a? :
  • Elaborer un diagnostic sur prescription médicale.
  • Réaliser en individuel ou en groupe des activités d’éducation psychomotrice, de prévention, d’éducation pour la santé, de rééducation, de réadaptation des fonctions psychomotrices et de thérapie psychocorporelle,
  • Participer à l’élaboration du projet de soins dans son domaine de compétence.
  • Réaliser la passation de bilans psychomoteurs et mettre en œuvre des séances de rééducation individuelles ou de groupe.
  • Participer à l’élaboration du projet individuel de soins.
  • Participer et/ou organiser des groupes thérapeutiques avec ou sans médiateur.
  • Travailler sur les spécificités de la petite enfance : les interactions précoces et stimulations psychomotrices dans un but préventif ou thérapeutique. La relation mère-enfant en lien avec une psychologue et une éducatrice.
  • Travailler sur les spécificités de l’enfance : les difficultés scolaires (troubles de la concentration, écriture, instabilité…). Les troubles graves de la personnalité en vue de maintenir les relations de l’enfant avec lui-même et autrui dans son environnement familial et social.
  • Travailler sur les spécificités de l’adolescence : la prise de conscience du corps et le développement de la relaxation psychosomatique.
  • Accueillir et assurer, si besoin, une guidance de la famille et/ou de l’entourage de l’enfant, notamment par informations et conseils dans le champ de ses compétences.
  • Rédiger et mettre à jour le dossier de psychomotricité
  • Enregistrer les données informatiques liées à l’activité de psychomotricité.
  • Participer à l’élaboration du bilan d’activités.
  • Aider les différents acteurs, le cas échéant, à déterminer les besoins de l’adolescent, à les analyser, à rechercher les moyens et les réponses les plus pertinentes.
  • Participer aux synthèses cliniques, aux bilans, aux réunions avec les partenaires et en faire une restitution.
  • Accueillir les stagiaires et les soutenir dans la réalisation de leurs objectifs, le contrôle de leurs apprentissages et participer à leur évaluation.
  • Participer aux transmissions/staff quotidiens.
  • Planifier et organiser les soins en fonction des priorités et de l’état du patient.
  • Mettre en place des soins individualisés.
  • Mettre en place et animer des activités thérapeutiques au CMP et  HJE ou CATTP
  • Assurer la tenue du dossier patient informatise?.
  • Recueillir et transmettre des observations orales et écrites pour maintenir la continuité des soins.
  • Evaluer les risques de décompensation (psychiatrique et/ ou somatique).
  • Evaluer les risques de passage à l’acte (hétéro et/ou auto-agressifs).
  • Organiser la mise en œuvre de la sécurité des patients.
  • Réaliser la surveillance et la traçabilité des soins spécifiques
  • Mettre en place des activités thérapeutiques et de médiation en collaboration avec les personnels paramédicaux.
  • Respecter la discrétion et le secret professionnel.
  • Participer aux réunions préparatoires de sortie (HJE ou CATTP) en collaboration avec les équipes pluridisciplinaires
  • Participer à des groupes de travail, échanges ou rencontres internes et externes au pôle.
  • Se situer dans un processus d'amélioration des connaissances et compétences par le biais de la formation continue.

Le profil

CARACTERISTIQUES DE MAITRISE DU POSTE

-  Diplôme et/ou qualification : Diplôme d’État de psychomotricien.
- Expérience souhaitable : exercice auprès d’enfants et adolescents, gestion de groupes thérapeutiques.
 
Connaissances :
  • Analyser et évaluer la situation clinique des enfants et adolescents, selon son domaine de compétence.  
  • Analyse, synthétiser et transmettre des données utiles et précises.
  • Médiations corporelles à visée thérapeutiques er rééducatives.
  • Activités thérapeutiques individuelles ou de groupes, avec ou sans médiateur.
  • Connaissance et maîtrise des outils informatiques institutionnels.
  • Respecter le secret professionnel, les règles professionnelles et la réglementation liée au service public hospitalier (droits et devoirs)
  • Connaissance de la procédure d’accueil, d’encadrement et de suivi pédagogique des étudiants.
  • Connaissance des procédures d’intégration des nouveaux professionnels
 
Savoir être :
  • Accueil, d’écoute, d'analyse et de synthèse.
  • Rigueur, sens des responsabilités et autonomie : prise de responsabilités dans le respect de l'organisation du travail
  • Esprit d’initiative et d’ouverture.
  • Adopter une posture professionnelle n’impliquant aucun jugement de valeur, une prise de distance par rapport aux situations et à la formulation de faits objectivables
  • Adaptation aux contraintes du poste.
  • Inscription dans un travail d'équipe pluridisciplinaire.
  • Respect de la dignité et de l’intimité du mineur.
  • Faire preuve de patience, d’empathie et de bienveillance.
  • Se mobiliser au sein du pôle pour assurer une continuité des soins intra et extra hospitaliers
  • S’inscrire dans un processus de formation continue en lien avec les attentes institutionnelles et le secteur d’activité.
 Savoir-faire :
  • Conduire des activités thérapeutiques de groupe avec ou sans médiateur
  • Créer une relation de confiance avec l’enfant ou l’adolescent et son entourage
  • Savoir développer et transférer ses connaissances professionnelles
  • Travailler en équipe : savoir transmettre et confronter ses analyses
  • Prévenir, identifier et analyser les situations d’urgence, définir les actions a? mettre en œuvre.
  • Mettre en œuvre des soins individualisés au plus près des besoins du patient
  • Gérer des situations d'agressivité.
  • Utiliser les outils informatiques de l’hôpital (Axigate, YES : rapport circonstancié et événement indésirable)