IDE en service d’endoscopie digestive

Hôpital Henri Mondor (aphp) - 94

  • 1, rue Gustave Eiffel, 94000 Créteil, Ile de France
  • CDI
  • 10/05/2022

L'établissement

GROUPE HOSPITALIER : HÔPITAUX UNIVERSITAIRES HENRI-MONDOR

Site : Henri MONDOR : 1, rue Gustave Eiffel - 94010 Créteil Cedex

STRUCTURE

Le Groupe Hospitalier est constitué de cinq établissements au Sud Est de Paris : Henri Mondor, Albert Chenevier, Emile Roux dans le Val de Marne (94), Dupuytren et Georges Clemenceau dans l’Essonne (91).

 

Les Hôpitaux Universitaires Henri Mondor sont structurés en 8 Départements Médicaux Universitaires (DMU) :

  • DMU Biologie Pathologie
  • DMU Cancer et Spécialités
  • DMU CARE (Chirurgie Anesthésie REanimations Chirurgicale)
  • DMU FIxIT (Fonction Image et Interventionnel Thérapeutique)
  • DMU Gériatrie
  • DMU IMPACT (Innovation en santé Mentale – Psychiatrie et AddiCTologie)
  • DMU Médecine
  • DMU SAPHIRE (Santé Publique VigilAnces PHarmacie Information médicale Recherche)

DMU :       

INTITULE : DMU Cancer et spécialités

Présentation des services du DMU :

  • Oncologie médicale
  • Hématologie Clinique et de Thérapie Cellulaire
  • Unité Fonctionnelle Hémopathies Lymphoïdes
  • CLIPP : Centre Labellisé Inca Phases Précoces
  • Calipsso : Centre pour l'Accueil l'Information et le Parcours des Soins de Support en Oncologie
  • Hépatologie
  • Gastroentérologie
  • Endoscopie digestive
  • Oncologie-Radiothérapie
  • Rééducation digestive et nutritionnelle (Albert Chenevier)
  • Unité Douleur et Soins Palliatifs Intégrés (Albert Chenevier)
  • Directeur médical du DMU: Pr C. TOURNIGAND
  • Directrice déléguée de DMU : C. COTIS
  • Cadre supérieur paramédical du DMU : V. DEMAREZ
  • Cadre administratif du DMU : J. PIERRUGUES

ACTIVITE

168 lits d’hospitalisation conventionnelle, 4 hôpitaux de jour (49 places) et une unité de consultation dans chaque service

Plateaux techniques interventionnels : endoscopie digestive

Oncologie-Radiothérapie

 

SERVICE

PRESENTATION

HOSPITALISATION située au 13ème étage

Le service d’hépatologie se compose de :

Une unité d’hospitalisation de 26 lits : 8 chambres individuelles, 9 chambres de 2 lits, 1 salle dédiée aux familles

La prise en charge des patients se fait dans le cadre des traitements des pathologies du foie, de complications liées au traitement, d’une altération de l’état général

Présence de 4 infirmières de coordination (IDEC)pour la prise en charge des patients dans le cadre d’un parcours complexe

 

Le service de gastroentérologie se compose de :

Une unité d’hospitalisation de 18 lits : 8 chambres individuelles, 5 chambres de 2 lits.

La prise en charge des patients se fait dans le cadre des traitements des pathologies du tube digestif de la phase diagnostique à la phase terminale, de complications liées au traitement, d’une altération de l’état général

 

Unité AMBULATOIRE commune aux deux services scindée en deux située au 13ème étage

Une salle de traitement de 6 fauteuils localisée sur le service d’hépatologie

L’HDJ accueille des patients pour leur traitement de biothérapie et suivi dans le cadre d’un programme d’éducation thérapeutique, transfusion

Une salle de 8 brancards localisée sur le service de gastroentérologie

L’HDJ brancards accueille des patients pour des examens endoscopiques, des biopsies hépatiques, des ponctions d’ascite

 

CONSULTATION commune aux deux services située au 13ème étage

Une consultation qui se compose de : 1 accueil, 1 salle de prélèvement, 5 Box de consultation, 1 salle dédiée à l’activité de proctologie, 1 salle dédiée à l’échographie et l’élastométrie

La consultation accueille les patients (nouveaux et suivis), prenant en charge les parcours de soins simples

Présence d’un protocole de coopération pour la réalisation de l’élastométrie 

 

ENDOSCOPIE digestive Située au 13ème étage rattachée au service de gastroentérologie

Elle se compose de 3 salles d’examen (dont une salle de scopie équipée d’un amplificateur de brillance), 1 salle de désinfection destinée au traitement et au stockage du matériel, 1 salle de réveil post anesthésie, un secrétariat destiné à l’accueil et à la prise de rendez-vous.

L’endoscopie accueille les patients pour des examens en provenance des différents services d’hospitalisation conventionnelle ou de jour de l’établissement.

Elle assure les urgences endoscopiques en semaine pendant l’ouverture du secteur d’endoscopie et assure des astreintes les week end

 

LES PATHOLOGIES (Dépistage, diagnostic, prévention, traitement) :

Cancers digestifs, maladies digestives complexes ou rares, maladies chroniques/inflammatoires ou métaboliques (Crohn, RCH, Stéatose hépatique, NASH), explorations endoscopiques diagnostiques et thérapeutiques dont echoendoscopie et CPRE, Biothérapies, Ponction biopsie hépatique, Bilan pré-greffe hépatique, surveillance post chimio ou radioembolisation hépatiques

 

Accueil des nouveaux professionnels : Mise en place d’un processus d’intégration des nouveaux professionnels par compagnonnage et formation continue.


COMPOSITION DE L’EQUIPE

1 chef de service par secteur : service gastroentérologie et service hépatologie

L’équipe d’encadrement est mutualisée pour les deux services avec pour chacun des 3 cadres un secteur de référence : gastroentérologie, hépatologie, endoscopie

38 IDE (dont 4 IDEC en hépatologie), 23 AS, 1 logisticien mutualisé : pour tous les secteurs hors endoscopie

8 IDE, 2 AS en décontamination,2 AS d’accueil, 1 logisticien : pour le secteur d’endoscopie          

6 Assistantes Médicales Administratives

1 Psychologue

1 Assistante sociale

1 Diététicienne

 

LIAISONS

HIERARCHIQUE DIRECT (N+1)

Cadre du service


FONCTIONNELLES

Les équipes médicales, paramédicales du service et des services cliniques et médicotechniques, les équipes administratives et logistiques.

Le poste

INTITULE DU POSTE

INFIRMIER (ERE) SECTEUR D’ENDOSCOPIE - Service d’Hépatologie et service de Gastro- Entérologie

METIER

Infirmier(ère) en soins généraux

CODE METIER

05C100

GRADE

Infirmier(ère) diplômé(e) d’Etat

 

ACTIVITES

  • Collaboration à la prise en charge de l’urgence
  • Collaboration à la recherche et à l’innovation liées aux évolutions médicales et techniques
  • Coordination du parcours de soins du patient
  • Désinfection, contrôles d’hygiène et de traçabilité selon la législation en vigueur
  • Encadrement et formation des stagiaires, des nouveaux professionnels et des personnels placés sous sa responsabilité
  • Gestion des équipements, du parc des endoscopes et des dispositifs médicaux
  • Gestion des risques
  • Mise en œuvre et contrôle de l’état de fonctionnement du matériel et des locaux
  • Organisation et coordination des soins et des activités en salle d’endoscopie diagnostique et interventionnelle
  • Participation à l’évaluation des pratiques professionnelles et recherche d’indicateurs qualité spécifiques à l’endoscopie
  • Participation à des groupes de travail, congrès
  • Participation au déroulement de l’endoscopie et assistance technique auprès du praticien lors des actes
  • Participation aux réunions de service
  • Prise en charge du patient en endoscopie dans une démarche de soins individualisés.

QUOTITE DE TRAVAIL

100 %

 

HORAIRES DE TRAVAIL

  • 10h sur la base des 35 heures
  • Amplitude horaire de 7h30 à 18h30 
  • Astreintes le week-end pour répondre aux urgences.
  • Remplacement IDEC en fonction des besoins

 

GESTION DE LA PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

FORMATIONS A LA SECURITE ET A LA SANTE LIEES AU TRAVAIL

Gestes et postures (TMS)

Hygiène

Incendie

Règles de protection face aux risques chimiques (tous les 3 ans)

Règles de radioprotection (tous les 3 ans)

 

FORMATIONS POUR HABILITATION OU ATTESTATION DE COMPETENCE

¢ Oui        Non

Désinfection des endoscopes

Audit et Procédure décontamination

GESTION INDIVIDUELLE DES EXPOSITIONS AUX RISQUES PROFESSIONNELS

Indiquez si les expositions professionnelles à ce poste sont tracées ou non dans le DISERP

¢ Oui        Non

 

SURVEILLANCE MEDICALE

« Selon le calendrier vaccinal en vigueur être à jour des vaccins obligatoires pour les personnels des établissements de santé ».

« Le médecin du travail déterminera les modalités de la surveillance médicale nécessaire sur ce poste, modalités auxquelles le titulaire du poste devra se conformer »

Le profil

COMPETENCES REQUISES

SAVOIR FAIRE REQUIS

  • Adapter son comportement, sa pratique professionnelle selon la situation
  • Assurer l’instrumentation de l’endoscopie en anticipant les besoins et en étant vigilant aux risques potentiels durant l’acte
  • Assurer l’opérationnalité du parc des endoscopes et gérer avec efficience les dispositifs médicaux
  • Assurer la traçabilité des DMI
  • Anticiper la rupture de stock des DM et DMI
  • Participer à la gestion des stocks (commande et agencement)
  • Assurer le réassort des salles d’examen et de décontamination
  • Contrôler la fonctionnalité du plateau technique d’endoscopie
  • Désinfecter les matériels en appliquant les protocoles de nettoyage et de décontamination
  • Evaluer la qualité des soins et améliorer les pratiques professionnelles
  • Evaluer une situation clinique pour organiser la prise en charge des soins en vue d’une endoscopie
  • Etablir une communication adaptée avec autres services et autres professionnels
  • Former un professionnel au métier infirmier d’endoscopie
  • Identifier des situations d’urgences et alerter
  • Maitriser les différents niveaux et étapes de la désinfection des matériels thermosensibles et évaluer les procédures
  • Organiser et coordonner les activités soignantes en toute sécurité et en cohérence avec le programme opératoire
  • Participer à la recherche et traiter méthodologiquement des données professionnelles et scientifiques
  • Utiliser les techniques d’entretien des locaux et du matériel spécifique selon les procédures de l’établissement
  • Utiliser les techniques gestes et postures/manutention
  • Transférer un savoir-faire, une pratique professionnelle
  • Travailler en équipe

 

CONNAISSANCES ASSOCIEES

Générales

  • Maitrise des outils informatiques : ORBIS BLOCS, COPILOTE, WORD, EXCEL, PTHA Brancardage

Opérationnels

  • Anatomie et physiologie de l’appareil digestif
  • Connaissance et maîtrise du matériel médical et non médical
  • Communication /relations interpersonnels
  • Droit des patients
  • Ethique et déontologie professionnelles
  • Gestes et postures manutention
  • Hygiène hospitalière
  • Organisation et fonctionnement interne de l’établissement et des partenaires externes
  • Pathologies du service et de leurs examens spécifiques
  • Radioprotection des travailleurs

Approfondies

  • Maitrise nettoyage –désinfection
  • Maitrise produits à risques
  • Matériel d’hygiène et de prévention des infections nosocomiales
  • Règles de bonnes pratiques
  • Textes réglementaires concernant l’endoscopie

PRE-REQUIS

  • Diplôme d’état d’infirmier avec 3 ans d’expérience (MCO si possible)

Selon le calendrier vaccinal en vigueur être à jour des vaccins obligatoires pour les personnels des établissements de santé