Conseiller en radioprotection H/F – Direction de la qualité - Hôpital Bicêtre

Hôpital Bicêtre

  • 78 rue du Général Leclerc, 94270 Kremlin-Bicêtre, Ile de France
  • CDI
  • 12/06/2022

L'établissement

GROUPE HOSPITALIER : AP-HP. Université Paris-Saclay

ÉTABLISSEMENTS :
• Hôpital Bicêtre (Le Kremlin-Bicêtre- 94)
• Hôpital Antoine-Béclère (Clamart- 92)
• Hôpital Paul-Brousse (Villejuif- 94)
• Hôpital Ambroise-Paré (Boulogne-Billancourt- 92)
• Hôpital Raymond-Poincaré (Garches- 92)
• Hôpital Sainte-Périne (Paris- 16e)
• Hôpital Maritime de Berck (Berck-sur-Mer- 62)

Lieu d’exercice : Hôpital Bicêtre, 78 Rue du Général Leclerc - 94270 Le Kremlin-Bicêtre

STRUCTUREPRÉSENTATION DE L’HÔPITAL BICETRE

Situé au Kremlin-Bicêtre, dans le Val-de-Marne, l’hôpital Bicêtre AP-HP propose une large gamme de spécialités pour l’adulte et l’enfant.
Doté d’une structure d’accueil des urgences médicales et chirurgicales avec plus de 105 000 passages par an (adultes et pédiatriques), il est reconnu notamment pour la prise en charge des polytraumatisés et participe à la grande garde de neurochirurgie. L’établissement bénéficie d’une expertise en immuno-pathologie et en neuroradiologie interventionnelle. Il dispose d’un centre périnatal de type III et d’un centre de chirurgie ambulatoire.
Les services s’appuient sur un plateau technique performant, doté d’équipements de dernière génération dont des robots chirurgicaux.
L’hôpital Bicêtre accueille 20 centres de référence maladies rares et un centre cancers rares. Ses équipes mettent tout en œuvre pour s’adapter aux besoins des patients, en développant par exemple les dispositifs de diagnostic précoce ou d’éducation thérapeutique.

PRÉSENTATION DE LA DIRECTION

Intitulé de la direction : Direction Usagers, Gestion des Risques et Qualité (DURQ)

PRÉSENTATION DU SERVICE

La direction de la Qualité Gestion des Risques Droits des Patients est chargée d’élaborer et de mettre en œuvre la politique qualité du groupe HUPIFO en cohérence avec les orientations stratégiques de l’AP-HP. Le groupe hospitalier est engagé dans une dynamique d’amélioration continue de la qualité et de la gestion des risques liée à ses activités. La direction de la Qualité, de la Gestion des Risques et des Droits du patient prépare le groupe hospitalier à la certification HAS.

Composition de l’équipe :
1 Directeur de la Qualité - Gestion des Risques, Droits des Patients et Archives Médicales
1 Adjointe au directeur de la Qualité - Gestion des Risques, Droits des Patients et Archives médicales
1 responsable du Département Gestion des risques / gestion de crise et de 5,5 Gestionnaires des risques GH
1 responsable du Département Qualité / Certification et de 4,5 responsables qualité
1 responsable du Département Droits des patients et de 7 chargés de relations avec les usagers
3 assistantes sur le secteur droit des patients
5 responsables d’archives
2 assistantes de direction
3,5 Personne Compétente en Radioprotection

D’un ETP CRP pour le site de Bicêtre
D’un ETP CRP mi-temps pour le site de Bicêtre et mi-temps pour le site de Paul Brousse
D’un ETP CRP pour le site d’Antoine Béclère
D’un ETP CRP pour les sites d’Ambroise Paré, de Sainte-Périne, de Raymond-Poincaré et de Berck

LIAISONS

Liaisons hiérarchiques :

Le Directeur Qualité – Gestion des Risques – Droits des Patients – Archives médicales. L’Adjointe au Directeur Qualité Gestion des Risques du GH / responsable du Département Gestion des Risques / gestion de crise 

Liaisons fonctionnelles :

Les coordonnateurs des risques et de la sécurité règlementaire. La coordinatrice Générale des Soins GH et les directeurs des soins. Les membres des services qualité et gestion des risques des sites du GH L’ensemble des services, les responsables de secteurs et des unités de soins Le directeur de site Les directions fonctionnelles. L’exécutif des Départements Médiaux Universitaires (DMU)

Le poste

Conseiller en radioprotection H/F – Direction de la qualité - Hôpital Bicêtre


IDENTIFICATION DU POSTE
• Métier : Manipulateur d’Electrologie Médicale – Spécialiste en Radioprotection
• Code métier : 05L3
• Appellation locale : PCR
• Grade : Manipulateur
• Catégorie : A
• Poste à pourvoir au : dès que possible
• Modalités de recrutement : Titulaire, CDI, CDD sur poste permanent
• Schéma horaire : Jour

ACTIVITÉS 

L’hôpital comporte plusieurs secteurs d’imagerie diagnostique et interventionnelle adulte et pédiatrique (service radiologie adulte, service radiologie pédiatrique, endoscopie digestive, kT pneumologie, rythmologie, service de neuroradiologie diagnostique et interventionnelle), d’une unité de médecine nucléaire, de laboratoire d’hormonologie et de biochimie ainsi que de 15 salles de blocs opératoires (dont 3 salles ambulatoires).


Missions générales :

Dans le respect de la politique de l’hôpital et sous l’autorité du directeur, en lien avec les médecins du travail, le CHSCT et les chefs de service concernés, la Personne Compétente en Radioprotection veille à la mise en œuvre des recommandations et des textes réglementaires en vigueur en radioprotection des travailleurs et de l’environnement. La Personne Compétente en Radioprotection assure ainsi la prévention et la maitrise du risque d’exposition lié à l’utilisation des rayonnements ionisants en veillant au maintien des expositions professionnelles au niveau le plus faible qu’il est raisonnablement possible d’atteindre.


Le CRP aura la charge des services de :

De la radiologie adulte
Du Kt pneumo
Des blocs opératoires commun et chirurgie ambulatoire
De la neuroradiologie adulte et interventionnelle
De l’UCSA de la prison de Fresnes
De la médecine nucléaire en lien avec le cadre du service de médecine nucléaire qui est aussi CRP


Missions spécifiques :  

Techniques :

Établir les notes de calcul de protection pour toutes nouvelles installations
Réaliser les contrôles techniques internes de radioprotection ainsi que les contrôles d’ambiance
Réaliser l’analyse des postes de travail
Réaliser la délimitation des zones réglementées ainsi que les affichages qui en découlent
Optimiser, dès que possible, l’exposition aux rayonnements ionisants afin de réduire les doses reçues par les travailleurs
Organiser et contrôler la gestion des déchets radioactifs
Contribuer à la rédaction de procédures dans son domaine de compétences, en lien avec les services de production, de la direction de la qualité et la Direction des Soins
Veiller au respect des mesures de protection (utilisation des équipements de protection individuelle et collective, mise en application des principes de radioprotection, application des procédures)


Gestion et Organisation :

Participer à la surveillance radiologique des travailleurs en liaison avec le service de santé au travail (Classement des travailleurs, fiches d’expositions radiologiques)
Assurer la gestion du système de dosimétrie opérationnelle (suivi des équipements, analyse et transfert des données à SISERI)
Gérer l’organisation de la dosimétrie passive et de la dosimétrie interne
Organiser et accompagner les contrôles techniques externes de radioprotection
Organiser les contrôles des instruments de mesure
Participer à la définition des objectifs annuels liés à la radioprotection ainsi qu’au programme d’amélioration des conditions de travail
Assurer le suivi des autorisations et déclarations réglementaires liées à l’utilisation des rayonnements ionisants
Assurer la liaison avec les entreprises extérieures intervenant dans les secteurs concernés
Assurer la traçabilité de l’ensemble des informations, notamment celles relevant du document unique
Élaborer le bilan annuel de la radioprotection et le présenter au CHSCT
Participer au comité de vigilance des risques
Mettre en œuvre des groupes de travail sur des thématiques de gestion des risques
Participer aux actions d’évaluation dans le domaine des risques et aux enquêtes sur ce sujet

Formation :

Assurer une veille réglementaire dans le domaine de la radioprotection
Élaborer le plan de formation à la radioprotection des travailleurs et réaliser ces formations
Actualiser et développer ses connaissances en radioprotection et participer au réseau d’échange d’informations au sein des personnes compétentes en radioprotection de l’assistance publique


Inspections :

Préparer et coordonner les inspections de l’Autorité de Sureté Nucléaire (ASN)
Coordonner les réponses aux lettres de suites transmises par l’ASN
Participer aux autres inspections : ARS, HAS, inspections du travail, etc


AVANTAGES

Remboursement transport
Tarif restauration self
Place en crèche
Chèque emploi-service
Gratuité des soins médicaux
Accès à une offre de formation continue
Droits à congé (temps de travail) : 25CA et 18 RTT
Stationnement dans l’enceinte de l’hôpital
Supplément Familial de Traitement (enfants)


HORAIRES DE TRAVAIL 

Horaires : Base hebdomadaire de 35h de travail de jour, amplitude horaire en 12 heures (7h00-19h00).

Base hebdomadaire de 32h30 de travail de nuit, amplitude horaire en 12 heures (19h00-7h00).

Repos les Week-end et jours fériés

Quotité de temps : 100%

Le profil

COMPÉTENCES REQUISES

Connaissances particulières :

Secteur médical
sources scellées,
accélérateurs de particules,
générateurs électriques de rayonnements
Sources non-scellées


Qualités professionnelles requises :

Code du travail
Prévention des risques
Matériels et techniques mettant en œuvre les rayonnements ionisants
Matériels de mesure des rayonnements ionisants
Outils bureautiques : Tableurs, traitement de texte, présentations, traitement d’images, traitement de plans


PRÉ-REQUIS

Formations et/ou qualifications requises :


Certificat de Personne Compétente en Radioprotection en secteur médical, à jour, options sources scellées, accélérateurs de particules, générateurs électriques de rayonnements / Sources non-scellées


EXPÉRIENCE REQUISE 

Manipulateur d’Electrologie Médicale
Technicien de laboratoire



ÉVOLUTIONS POSSIBLES DU POSTE

Concours AP-HP


GESTION DE LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

RISQUES PROFESSIONNELS LIÉS À L’ACTIVITÉ

Exposition aux rayonnements ionisants


MESURES DE PRÉVENTION PRISES FACE À CES RISQUES

Application des procédures, utilisation des moyens de protection mis à disposition, formations


SURVEILLANCE MÉDICALE

Selon le calendrier vaccinal en vigueur être à jour des vaccins obligatoires pour les personnels des établissements de santé. Le médecin du travail déterminera les modalités de la surveillance médicale nécessaire sur ce poste, modalités auxquelles le titulaire du poste devra se conformer.