CH Intercommunal Robert Ballanger

CH Intercommunal Robert Ballanger

 

 

 

Le Centre Hospitalier Intercommunal Robert Ballanger a été crée en 1933 à l'initiative des cinq communes qui composent encore aujourd'hui son intercommunalité : Aulnay-sous-Bois, Le Blanc-Mesnil, Tremblay-en-France, Sevran, Villepinte. Situé dans le territoire 93.3, il fonctionne depuis le 1er décembre 1955.

Implanté au cœur de la banlieue Nord-Est de Paris, en Seine-Saint-Denis, il dessert un bassin de vie de 400 000 habitants qui se caractérise par un taux de natalité particulièrement élevé (17,7/1 000) et un taux de mortalité relativement faible (6,9/1 000). La proximité de l'aéroport Roissy Charles de Gaulle, l'expansion permanente du pôle économique de PARINOR, assurent par ailleurs une croissance régulière de la population et, par conséquent des besoins en santé. Aujourd'hui, la zone d'attraction de l'hôpital dépasse largement le cadre de l'intercommunalité pour s'étendre jusqu'en Seine et Marne. Elle regroupe essentiellement une population jeune, fragilisée par un taux de chômage élevé, qui nécessite une prise en charge sociale importante. Le territoire 93.3 se caractérise également par un fort taux d'incidence de la toxicomanie, des taux de prévalence et d'incidence au VIH très élevés, ainsi que par la prédominance d'affections périnatales, de maladies de l'appareil digestif, de traumatismes, de tumeurs et de maladies cardio-vasculaires.

Etablissement public de proximité à vocation généraliste, le CHI Robert Ballanger regroupe sur un même site (36 hectares arborés) ses principales activités. L'ensemble des services de MCO, tout comme les trois secteurs de psychiatrie adulte et le secteur de psychiatrie infanto-juvénile présents sur le site, bénéficient ainsi d'un plateau technique performant.

L'accès à l'hôpital est assuré tant par un réseau routier et autoroutier dense, que par les transports en commun (bus et RER).

La vie de l'établissement s'articule autour d'un bâtiment principal entouré de structures pavillonnaires (les services de psychiatrie adulte, le moyen séjour et l'unité de rééducation et de réadaptation fonctionnelle).

La capacité autorisée s'élève à 834 lits et places.

 

Le rayonnement de Robert Ballanger dépasse largement les murs de l'hôpital par sa présence en ville, au plus près des malades (9 centres médico-psychologiques), au sein même de l'aéroport (Zone d'Attente pour Personnes en Instance), dans la maison d'arrêt de Villepinte (unité de consultations et de soins ambulatoires). De plus 20% environ des patients pris en charge n'appartiennent pas aux communes du ressort de l'établissement.

Les dernières offres paramédicales du recruteur