INFIRMIER(E) DIPLOME(E) D’ETAT BLOC OPERATOIRE

Clinique Toulouse Lautrec

  • ., 81990 Albi, Occitanie
  • CDI
  • 26/04/2021

L'établissement

Clinique TOULOUSE LAUTREC – ALBI (81)
 

La clinique, certifiée A par l'HAS en 2016, est située sur la ville d'Albi, citée épiscopale de presque 50000 habitants à moins d'1 heure de Toulouse, 2h des Pyrénées et de la Méditerrannée. Etablissement du groupe Clinipôle  depuis décembre 2018, elle assure la prise en charge MCO (urologie, orthopédie, digestif, ophtalmologie, etc…) et SSR. Elle possède une capacité d'accueil de 175 lits et places repartis en 65 lits de chirurgie, 6 de surveillance continue, 25 places d'ambulatoire, 85 lits de soins de suite de réadaptation polyvalent. La clinique possède un plateau technique performant avec entre autre l'utilisation d'un robot chirurgical Da Vinci.

Le poste

INFIRMIER(E) DIPLOME(E) D’ETAT

BLOC OPERATOIRE

TEMPS PLEIN

CDI

Postes en 7h ou 8h journalières avec temps de pause rémunérée du lundi au vendredi.

Astreintes domicile/déplacées.

Spécialités urologie, orthopédie, ophtalmologie, digestif, etc…

Robot chirurgical Da Vinci

 

Finalité du poste

  • Au sein d’une équipe pluridisciplinaire, l’I.B.O devra participer à un travail collectif visant à garantir et à dispenser à la personne soignée des soins techniques de qualité.

Ce poste s’effectue en situation programmée ou urgente, pour des patients de tout âge, de toutes pathologies.

 

  • Travail quotidien organisé :
  • En collaboration avec le cadre de bloc
  • En fonction des priorités quotidiennes (urgences, autres, …);
  • En fonction des contraintes du planning journalier (absences d’effectif, remplissage des plages opératoires);
  • En fonction des contraintes techniques (stérilisation, matériel, équipement, …).

 

Responsabilité et tâches

  1. L’I.B.O gère  l’activité de l’environnement opératoire :
  • Prise en charge globale du patient

-Prise en charge du patient , de l’accueil à son transfert en salle de soins post-interventionnelle (SSPI).

-Participe à l’information de l’opéré en pré et post opératoire.

-Recueil des informations permettant l’analyse des besoins et des risques concernant l’opéré.

-Prise en charge des patients selon les protocoles et modes opératoires en vigueur dans l'établissement, disponibles sur le --logiciel de gestion documentaire Apta.

-Compléte le dossier (EMED)

-Participe à la check-list sécurité des patients au bloc opératoire

  • Interventions chirurgicales

Connaissance de l’anatomie, la pathologie et les techniques opératoires appliquées.

  • Dispositifs médicaux

Connaissance du matériel et des équipements, contrôle de leur disponibilité et de leur fonctionnalité (traçabilité et suivi des stocks des implants, suivi de la maintenance des D.M, maîtrise des coûts).

Maîtrise des équipements technologiques  du bloc opératoire.( bistouri électrique ,table opératoire , éclairages .etc )

Assure au sein du bloc, le suivi quantitatif des DM stériles ou non stériles, réutilisables ou à usage unique pour répondre aux besoins de l’activité opératoire.

  • Hygiène et vigilances sanitaires

Connaissances et évaluation du risque infectieux relatif à l’opéré et/ou à l’intervention.

Participe à l’élaboration, mise en œuvre, contrôle et évaluation des procédures préventives et correctives en matière d’infectiovigilance, de matériovigilance et d’hémovigilance.

Vérifie les stocks et les péremptions (pharmacie, implants, les DM stériles).

Vérifie et effectue la tracabilité des toxiques dans le respect de la règlementation.

Participe aux prélèvements des endoscopes avec l’EOH

Participe à l’élaboration, à l’application et au contrôle des procédures de pré désinfection, nettoyage et  reconditionnement des dispositifs médicaux réutilisables.

  • Organisation et méthode

Analyse des informations concernant le programme opératoire, organisation méthodologique, efficacité et rapidité, en tenant compte de la septicité et du degré d’urgence.

Organise l’environnement opératoire  suivant les principes d’ergonomie.

Assurance de l’opérationnalité des interventions en validant la préparation de celles-ci.

Réalise des transmissions écrites et orales concernant l’opéré, le matériel et l’organisation.

  • Démarche qualité, gestion des risques

Participe à l’encadrement des stagiaires et des nouveaux infirmiers.

Investissement dans l’amélioration de la qualité des soins par sa participation à l’élaboration de procédures. Il peut intervenir dans les groupes pour la certification, dans des commissions (ex : Comité de Bloc,CLIN, …).

Signale, sur les supports adaptés, tout événement indésirable (dont ceux relevant des vigilances sanitaires).

Participe à la démarche qualité de l’établissement : mise en œuvre et respect des procédures/protocoles en vigueur dans l’établissement (logiciel de gestion documentaire) ; déclaration d’évènements indésirables et demande d’intervention (via APTA) ; participe à des groupes de travail (analyse d’évènement indésirable, processus, CREX,…)

 

  1. Conformité et opérationnalité de l’environnement opératoire

Certaines activités sont effectuées en collaboration avec l’aide-soignant sous la responsabilité de l’IBO.

  • Participe à l’élaboration, à l’application et au contrôle des procédures d’hygiène des locaux et de l’environnement.
  • Suit la maintenance et entretien les appareillages de haute technologie et les dispositifs médicaux en effectuant des validations quotidiennes d’ouverture de salle.
  • Vérifie l’opérationnalité et la conformité de la salle.

 

  1. Pendant l’activité opératoire, l’I.B.O assure l’activité :
  • Soit de circulant (action d’anticipation des besoins de l’opéré et de l’équipe chirurgicale en servant de relais entre la zone stérile et non stérile).
  • Soit d’instrumentiste (prévoit et gère l’instrumentation stérile en fonction des différents temps opératoires, participe à l’acte chirurgical dans le périmètre stérile).
  • Soit d’aide opératoire (collaboration directe à l’aide opératoire en apportant son aide à l’opérateur).

 

Autres

  • Respect des principes et des droits des patients
  • Respect des règles d’identitovigilance : vérification de l’identité patient avec la carte d’identité/Vérification de l’identité du patient avant tout acte invasif/soin.
  • Connaissance et respect du règlement intérieur, de la charte informatique
  • Intégrer les nouveaux personnels

Superviser le travail des aides soignants

 

Avantages et rémunérations

Convention collective : FHP

Type de contrat : contrat à durée indéterminée

Durée hebdo : 35 heures

Qualification : technicien(ne)

Salaire indicatif débutant(e) non IBODE : taux horaires 12.25 € brut (dont les 6.70 % de revenu annuel garanti versé mensuellement) classification technicien(ne) groupe A dans la grille salaire FHP avec évolution au bout d’1 an vers groupe B après évaluation responsable bloc.

Salaire indicatif débutant(e) IBODE : taux horaires 13.29 € brut (dont les 6.70 % de revenu annuel garanti versé mensuellement)

Prime revalorisation Ségur : 206 € brut mensuel (au prorata temps de travail)

Avantages complémentaires par la convention collective FHP et les différents accords internes, tel que absences évènements familiaux, jours enfant malade, prime de rappel, récupérations diverses (fériés sur repos, temps habillage et déshabillage, etc…)

Mutuelle de groupe attractive.

Le profil

Diplôme d’Etat IDE exigé, IBODE non exigé

Débutant(e) accepté(e)

 

Qualités requises

- L’IBO est tenue de respecter l’utilisation des dispositifs de protection mis à disposition

concernant certaines expositions  :

  • Manutention des malades sur table d’intervention ou sur un brancard
  • Manipulation d’appareils et de conditionnements lourds               

 

  • Infectieux (interventions septiques, exposition au sang)
  • Toxiques (désinfectants, gaz médicaux)               
  • Physiques (rayons X)

 

   - L’IBO doit remplir certaines capacités :

  • Pour la bonne tenue du poste :
  • Tenue de bloc conforme (absence de bijoux , faux ongles …etc)
  • Rigueur
  • Méthode et organisation               
  • Curiosité professionnelle
  • Sens de l’observation et des responsabilités
  • Respect de la personne soignée
  • Un savoir être social, constitué des attitudes et comportements des personnes au travail :
  • Maîtrise de soi
  • Adaptabilité               
  • Ponctualité
  • Capacités relationnelles/travail d’équipe
  • Sens de la négociation et esprit d’équipe.
  • Gestion du stress.