Cadre de santé en Service Intersectoriel de Psychiatrie H/F – Urgences psychiatriques

Hôpital Henri Mondor (aphp)

  • 1 Rue Gustave Eiffel, 94000 Créteil, Ile de France
  • CDI
  • 02/11/2021

L'établissement

GROUPE HOSPITALIER : HÔPITAUX UNIVERSITAIRES HENRI-MONDOR

1, rue Gustave Eiffel - 94010 Créteil Cedex

Site : Hôpital Henri Mondor

Poste à pourvoir : emploi permanent

Pour le : immédiat

Modalités de recrutement : Titulaire de la FPH, mutation, détachement

INTITULE DU POSTE

Cadre de santé en Service Intersectoriel de Psychiatrie – Urgences psychiatriques

METIER

Cadre de santé responsable d’unité de soins et d’activités paramédicales

CODE METIER

05U20

GRADE

Cadre de santé

STRUCTURE

Le Groupe Hospitalier est constitué de cinq établissements au Sud Est de Paris : Henri Mondor, Albert Chenevier, Emile Roux,

Dupuytren et Georges Clémenceau.

Les Hôpitaux Universitaires Henri Mondor sont structurés en 8 Départements Médicaux Universitaires (DMU) :

  • DMU Biologie Pathologie
  • DMU FIXIT : Fonction Image et Interventionnel Thérapeutique
  • DMU Vigilances Recherche-Santé publique – Pharmacie HUHM
  • DMU CARE : Chirurgie Anesthésie REanimations Chirurgicales
  • DMU Médecine
  • DMU Cancer
  • DMU IMPACT : Innovation en santé Mentale, Psychiatrie et AddiCTologie du Grand Paris Est
  • DMU Gériatrie

 

PRESENTATION DU DMU : IMPACT

 

Pour faire face à l’enjeu majeur de santé publique que représentent les maladies psychiatriques et liées aux addictions, première cause mondiale de handicap et première cause de dépenses pour l’assurance maladie en France, nous avons proposé la création du DMU IMPACT « Innovation en santé Mentale, Psychiatrie et AddiCTologie du GRAND-PARIS-SUD ». Nos objectifs, au niveau du soin, sont de poursuivre le développement de l’offre de soins au sein des HU Henri-Mondor en améliorant les parcours de dépistage, de soins de proximité, d’urgence, de soins et de rétablissement au long cours, et de recours spécialisé pour les habitants du territoire desservi.

 

ORGANISATION

L’organisation du DMU IMPACT est structurée autour de 4 services :

  • Un service de psychiatrie sectorisée, assurant la prise en charge des patients de 3 secteurs de psychiatrie générale du Val-de-Marne (94G06 Maison Alfort, 94G07 Créteil, 94G08 Bonneuil-sur-Marne/Sucy-en-Brie/Boissy-St-Léger/Marolles-en-Brie/Santeny) et s’appuyant sur un dispositif de soins gradué :
    • 80 lits d’hospitalisation répartis : 4 unités fonctionnelles dont 2 unités ouvertes et 2 fermées (site Albert Chenevier)
    • 2 CMP à Créteil et Boissy-St-Léger
    • Un hôpital de jour (site Albert Chenevier)
    • Une équipe mobile de soins renforcés (SIAM)
    • Une équipe dédiée à la prise en charge des patients en appartements thérapeutiques (24 places)

 

  • Un service Intersectoriel de Psychiatrie, composé de 6 structures (site Henri Mondor) :
  • Unité d’hospitalisation (pathologies psychiatriques résistantes ou avec intrications somatiques)
  • Urgences psychiatriques (dispositif intégré au sein des urgences générales)
  • Psychiatrie de Liaison
  • PASS psychiatrie
  • VigilanS 94 (dispositif innovant de rappel des suicidants)
  • Consultations spécialisées

 

  • Un service de psychiatrie de recours régional et national :
    • 4 centres experts : Troubles bipolaires, Schizophrénie, Troubles du spectre autistique, Dépression résistante
    • Un hôpital de jour de réhabilitation cognitive et sociale
    • Le Dispositif de Soins Partagés 94
    • Le dispositif Passeport Bipolaire
    • Un centre de stimulation magnétique trans crânienne
  • Un service d’addictologie :
  • Unité d’hospitalisation de 24 lits (site E. Roux)
  • Un hôpital de jour (site Albert Chenevier)
  • Un centre de consultation (site Albert Chenevier)
  • Une équipe de liaison (sites Henri Mondor et Albert Chenevier)

LES PROJETS

Les projets stratégiques du DMU s’articulent autour des axes suivants :

  • Développement de l’offre ambulatoire, dans une logique de structuration par filières de soins spécialisés
  • Déploiement de thérapies innovantes (plateformes de stimulation cérébrale, thérapies psycho sociales, thérapies basées sur la réalité virtuelle…) et de parcours de soins innovants (expérimentation d’un parcours de soins pour patients bipolaires « Passeport BP »)
  • Amélioration de la prise en charge somatique des patients en psychiatrie (unité d’hospitalisation dédiée aux patients présentant des intrications somatiques et psychiatriques)
  • Déploiement et accompagnement des nouveaux métiers dans le champ de la santé mentale : Infirmiers en Pratique avancée, médiateurs santé-pairs
  • Recherche médicale (Inserm, Fondation Fondamental) et paramédicale

Les projets structurants du Service Intersectoriel de Psychiatrie, s’inscrivent dans un contexte de restructurations architecturales et fonctionnelles liées au projet « Mondor 2024 » :

  • Relocalisation de l’unité d’hospitalisation : organisation du déménagement, accompagnement des équipes au changement d’organisation, réflexion et mise en place des circuits en collaboration avec les différents interlocuteurs
  • Développement de l’offre de soins en psychiatrie d’urgence : mise en place des organisations soignantes en collaboration avec le Service d’Accueil des urgences dans le cadre d’un projet de restructuration de la filière d’urgences

LE SERVICE INTERSECTORIEL DE PSYCHIATRIE

COMPOSITION DE L’EQUIPE

  • Equipe médicale : 3 médecins, 3 internes
  • Equipe paramédicale : 20 IDE, 9 AS
  • Assistante sociale, psychologue

LIAISONS HIERARCHIQUES : Cadre paramédical du DMU, Cadre Supérieur de Santé référent des ressources humaines

LIAISONS FONCTIONNELLES : Cadres de santé du DMU, Directeur médical, chef de service et équipes médicales, Cadre administratif de DMU, Administrateurs de garde, Directions fonctionnelles, encadrement du Centre Hospitalier des Murets

Le poste

Cadre de santé en Service Intersectoriel de Psychiatrie H/F – Urgences psychiatriques

ACTIVITES

Missions Générales du poste

Le cadre de santé exerce ses missions au sein du Service Intersectoriel de Psychiatrie situé sur le site de l’hôpital H. Mondor :  

Il est chargé de :

  • Organiser les activités de soins et des prestations associées en veillant à la qualité et la sécurité des soins et des conditions de travail
  • Manager l’équipe et favoriser le développement des compétences individuelles et collectives au sein du DMU
  • Participer au pilotage et à la mise en œuvre des projets du Service Intersectoriel de Psychiatrie 
  • Développer la culture du signalement et de la gestion de risques

Missions permanentes

Organiser les activités de soins 

  • Organiser l’activité paramédicale en assurant la coordination des moyens et des ressources humaines, matérielles et financières sur les unités fonctionnelles, en collaboration avec les équipes médicales (VigilanS, Liaison), le service d’anesthésie-réanimation (ElectroConvulsivoThérapie) et le Service d’Accueil des Urgences (SAU psychiatrique)

Manager l’équipe 

  • Animer les équipes au moyen de réunions pluriannuelles
  • Faciliter la communication entre les équipes paramédicales et médicales et favoriser l’amélioration des organisations par la participation aux réunions au sein de l’unité (synthèses, transmissions inter-équipe…)

Favoriser le développement des compétences

  • Evaluer les pratiques professionnelles en contrôlant la réalisation des prescriptions et la tenue du dossier de soins
  • Evaluer les professionnels en fixant des objectifs et en mesurant les résultats
  • Participer à l’élaboration d’un parcours favorisant le développement de compétences des professionnels autour de la prise en charge des patients souffrant de troubles psychiatriques
  • Participer à l’élaboration du plan de formation
  • Organiser l’accueil et le suivi des stagiaires et nouveaux recrutés

Développer la gestion de risques

  • Mettre en place des mini-audits dans l’unité : dossiers de soins, circuit du médicament, contentions ….
  • Participer au recueil de données et à l’analyse des évènements indésirables
  • Mettre en place des projets d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins en lien avec le projet médical et la règlementation régissant l’hospitalisation en psychiatrie
  • Participer à la création et l’évaluation de procédures spécifiques à la psychiatrie

Missions spécifiques

  • Participer aux réunions hebdomadaires de l’encadrement du DMU
  • Participer à la permanence de l’encadrement sur le site les week-ends et jours fériés (8h-18h)

HORAIRES DE TRAVAIL

Forfait

Amplitude horaire de 8h00-18h00

Horaires à adapter en fonction des besoins et des projets en cours

Le profil

COMPETENCES REQUISES

SAVOIR FAIRE

  • Compétences en management, animation d’une équipe de soins
  • Capacité à argumenter et convaincre un ou plusieurs interlocuteurs, dans son domaine de compétences.
  • Capacité à Identifier, analyser, prioriser et synthétiser des informations relevant de son domaine d’activité professionnelle.
  • Conception, formalisation et adaptation des procédures, protocoles, modes opératoires, consignes relatives à son domaine de compétences.
  • Connaissance de la méthodologie de gestion de projet.
  • Construction et utilisation d’outils de pilotage (tableaux de bord, indicateurs, critères).
  • Capacité à travailler en équipe

CONNAISSANCES ASSOCIEES

  • Connaissance des textes règlementaires : gestion du temps de travail dans la fonction publique hospitalière, réglementation des professions de santé, pratiques professionnelles
  • Connaissances des modes et modalités d’hospitalisation en psychiatrie
  • Environnement informatique

QUALITES REQUISES

  • Dynamisme et esprit d’initiatives
  • Sens des responsabilités et prise de décision
  • Autonomie
  • Curiosité intellectuelle
  • Respect des valeurs professionnelles

PRE-REQUIS

Diplôme cadre de santé

Connaissance de la psychiatrie et/ou urgences souhaitable

GESTION INDIVIDUELLE DES EXPOSITIONS AUX RISQUES PROFESSIONNELS

SURVEILLANCE MEDICALE

« Selon le calendrier vaccinal en vigueur être à jour des vaccins obligatoires pour les personnels des établissements de santé ».

« Le médecin du travail déterminera les modalités de la surveillance médicale nécessaire sur ce poste, modalités auxquelles le titulaire du poste devra se conformer ».