Infirmière +/- Puéricultrice F/H - Réanimation / Surveillance continue / Soins de réadaptation post réanimation pédiatrique – Hôpital Raymond Poinca

Hôpital Raymond-poincaré Ap-hp

  • 104 Boulevard Raymond Poincaré, 92380 Garches, Ile de France
  • CDI
  • 27/04/2022

L'établissement

ÉTABLISSEMENTS :

  • Hôpital Bicêtre (Le Kremlin-Bicêtre- 94)
  • Hôpital Antoine-Béclère (Clamart- 92)
  • Hôpital Paul-Brousse (Villejuif- 94)
  • Hôpital Ambroise-Paré (Boulogne-Billancourt- 92)
  • Hôpital Raymond-Poincaré (Garches- 92)
  • Hôpital Sainte-Périne (Paris- 16e)
  • Hôpital Maritime de Berck (Berck-sur-Mer- 62)

IDENTIFICATION DU POSTE

  • Métier : Infirmier ou Infirmier puéricultrice (F/H)
  • Code métier : 05C10 ou 05C40
  • Appellation locale : Infirmière en réanimation
  • Grade : IDE ou IPDE
  • Catégorie : A
  • Poste à pourvoir au : Dès maintenant
  • Modalités de recrutement : Titulaire, CDI, CDD sur poste permanent    
  • Schéma horaire : Jour - Nuit

STRUCTURE

PRÉSENTATION DE L’HÔPITAL RAYMOND-POINCARE

Situé à Garches dans les Hauts-de-Seine, l’hôpital Raymond-Poincaré AP-HP est spécialisé dans la prise en charge d’adultes et d’enfants souffrant de troubles neuro locomoteurs lourds et invalidants, innés ou acquis, et leurs complications (escarres…). Il dispose également d’un service de chirurgie orthopédique et plastique développé : chirurgie de l’épaule, de la hanche, du genou, du pied et de la cheville. Plusieurs autres activités médicales sont organisées dans l’établissement (réanimations médicales adulte et enfants, maladies infectieuses…).

Doté d’un plateau technique performant incluant la rééducation et la balnéothérapie, il est également centre de référence « maladies rares » dans plusieurs domaines comme les maladies neuromusculaires, le syndrome d’Ehlers-Danlos non vasculaire, la maladie de Fabry et les hypersomnies rares.   Il est le seul établissement de santé en Ile-de-France équipé d’un caisson hyperbare au sein de son service de réanimation médico-chirurgicale permettant la prise en charge de patients adultes et enfants.   Il est siège du SAMU des Hauts-de-Seine et est doté d’un SMUR.

PRÉSENTATION DU DÉPARTEMENT MEDICO-UNIVERSITAIRE (DMU)

Intitulé du DMU N°3 :  Santé de l’Enfant et de l’Adolescent

Le DMU s’étend sur un périmètre de 4 sites hospitaliers : Ambroise-Paré, Antoine-Béclère, Bicêtre et Raymond-Poincaré.

Activités du DMU :

Les différents secteurs du DMU sont spécialisés dans la prise en charge des patients relevant des disciplines suivantes :

Services d’accueil d’Urgences, Soins critiques (réanimations pédiatriques et néonatales, soins intensifs, unité de surveillance pédiatrique et chirurgicale), Pédiatrie Générale et Spécialisée (Hépatologie, Chirurgie, Neurologie, Endocrinologie, Rhumatologie), Médecine des Adolescents, Soins de Suite et de Réadaptation, Rééducation Post-Réanimation.

PRÉSENTATION DU SERVICE

Le DMU maladies de l’enfant répond aux attentes fortes de la population en offrant une structure unique et spécifique de prise en charge multidisciplinaire de haut niveau, centrée sur le handicap neurologique et moteur. Cette prise en charge globale et spécifique à l’enfant induit la complémentarité et la proximité de secteurs de réanimation, de médecine, de rééducation, de consultations et des Etablissements Régionaux d’Enseignement Adaptés (E.R.E.A). Le DMU répond à une demande nationale et constitue deux centres de référence pour les maladies rares et les troubles des apprentissages. Il encourage le maintien de l'environnement familial de l'enfant et le positionnement de celui-ci au cœur des réseaux de soins en amont et aval. Il affiche un projet de soins actif en le plaçant au centre du dispositif et en lui apportant une prise en charge personnalisée et autonomisante.

Le DMU comprend sur Raymond Poincaré :

-          Un secteur de réanimation de 10 lits

-          Un secteur de soins intensifs  de 10 lits

-          Un secteur de Soins de rééducation de post réanimation de 6 lits

-          Un secteur de Neuropédiatrie- médecine physique et de réadaptation de 12 lits et 3 lits de polysomnographie

-          Un secteur de de 11 lits en hôpital de semaine

A ces secteurs sont rattachés des hôpitaux de jour (troubles des apprentissages,  troubles moteurs, bilan) et 2 consultations pédiatriques.

Le DMU est reconnu spécialiste pour ses prises en charge multidisciplinaires des maladies neurologiques de l’enfant : insuffisances respiratoires, troubles cognitifs et des apprentissages, maladies neuromusculaires. Il répond à une demande nationale et constitue deux centres de référence pour ces maladies.

Il affiche un projet de soins actif en plaçant l’enfant au centre du dispositif et en lui apportant une prise en charge personnalisée et autonomisante. Par ailleurs, il défend des pratiques professionnelles intégrant une démarche éthique de prise en compte du handicap, de la douleur, des conditions d’accueil, de séjour du patient. Il fonde ses projets sur des valeurs identitaires qu’il partage : le respect, la responsabilité, la motivation et le professionnalisme.

Composition de l’équipe :

  • 3 Cadres de santé
  • 42 IDE
  • 41 AS
  • 1 Equipe de rééducateurs : Kinésithérapeutes, ergothérapeute, orthophonistes, psychomotricienne, diététicienne
  • 1 EJE + 1 Animatrice  + l’équipe du centre de loisirs
  • 2 AMA
  • 1 secrétaire hospitalière
  • 1 IDE logisticienne
  • 1 AP référent ventilation, coordinateur prestataire, référent biomédical
  • 2 ASH
  • 6 Internes
  • 6 Médecins séniors
  • Professeurs des écoles, collège, lycée

LIAISONS

Liaisons hiérarchiques :

  • Cadre paramédical de DMU
  • Cadre de santé

Liaisons fonctionnelles :

  • 42 IDE
  • 41 AS
  • 1 Equipe de rééducateurs : Kinésithérapeutes, ergothérapeute, orthophonistes, psychomotricienne, diététicienne
  • 1 EJE + 1 Animatrice  + l’équipe du centre de loisirs
  • 2 AMA
  • 1 secrétaire hospitalière
  • 1 IDE logisticienne
  • 1 AP référent ventilation, coordinateur prestataire, référent biomédical
  • 2 ASH
  • 6 Internes
  • 6 Médecins séniors
  • Professeurs des écoles, collège, lycée

Le poste

Infirmière +/- Puéricultrice F/H  -  Réanimation / Surveillance continue / Soins de réadaptation post réanimation pédiatrique – Hôpital Raymond Poincaré - Garches

ACTIVITÉS

Missions générales :

Dans le respect des principes du service public, l’infirmière dispense des soins relevant de son rôle propre, de son rôle sur prescription médicale. Elle organise et coordonne l’ensemble des activités de soins dispensés aux patients et à la famille au sein des différents secteurs d’hospitalisation. Elle travaille en étroite collaboration avec l’équipe médicale, paramédicale et l’ensemble de l’équipe pluridisciplinaire. L’infirmière conçoit, définit et planifie les projets de soins personnalisés par le biais de soins dispensés de nature préventive, curative ou palliative au travers l’éducation thérapeutique et l’accompagnement des patients et de leur famille tout en maintenant la promotion de l’éveil et de l’éducation de l’enfant en fonction de son développement psychomoteur et affectif.

Missions spécifiques :

L’infirmière:

  • Dispense des soins techniques, relationnels, de confort et éducatifs au regard spécifique de l'état de santé physique et psychologique de l'enfant et de l'aspect social, familial et environnemental de l'enfant.
  • Applique les protocoles de soins, d'hygiène et de lutte contre les infections nosocomiales, de pharmacovigilance, hémato vigilance et matériovigilance mis à sa disposition.
  • Mise en œuvre d’activités à visée éducative et d’accompagnement à la parentalité
  • Participe à la gestion des risques dans l’unité de soins d’affectation.
  • Accueil et facilite l’intégration des nouveaux personnels dans l’unité de soins.
  •  Participe aux évaluations de mise en situation professionnelle des étudiantes puéricultrice et à l’encadrement et aux évaluations de stage des compétences des étudiants infirmiers
  • Propose des démarches participatives d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins dispensés aux enfants et à leur famille et des conditions de travail
  • Participe aux groupes de travail qui lui sont proposés au sein du service ainsi qu’aux instances de l’hôpital et éventuellement devenir référente d’un domaine spécifique (escarres, dossier de soin..)                                                                     

Particularités du poste :

  • Période d’intégration d’un mois
  • Positionnement en qualité d’IDE junior pendant 1 an minimum avec tutorat
  • Travail en binôme avec AS ou AP
  • Partage de compétences par la dispensation de formations par les professionnels du service (médecins, infirmiers, aide-soignante, référent ventilation, kinésithérapeutes, ergothérapeute, diététicien, médecins, psychologue)
  • Nombreux groupes de travail : soins palliatifs, accueil des nouveaux professionnels, formation continue interne, plaie et escarre, douleur

AVANTAGES

  • Remboursement de transports
  • Tarifs restauration
  • Prime d'installation nouveau stagiaire ou arrivant en région Ile-De-France (2080 € bruts au cours de la 1èreannée de stage)
  • Aide à l’installation (jusqu’à 1000 €versés par l’Agospap sous conditions de ressources)
  • Possibilité de logement à tarif préférentiel
  • Place en crèche
  • Chèques emploi-service CESU AP-HP
  • Gratuité des soins médicaux
  • Prestations AGOSPAP: Accès à une offre de loisirs (spectacles, cinémas…) et de vacances à tarifs préférentiels+ diverses aides financières (y compris CDD sur poste permanent)
  • Supplément Familial de traitement (enfants)
  • Accès à une offre de formation continue conséquente
  • Droit à congés (temps de travail) :
  • 7h30= 25 CA + 15 RTT
  • Possibilité d’heures supplémentaires
  • CAE(Contrat d‘Allocation d‘Etudes) : allocation durant vos études en contrepartie d’un engagement de servir à l’AP-HP pour une durée équivalente
  • Mise en stage immédiate
  • Prime de service (1 mois de salaire -versée en 2 fois en juin et décembre)
  • Prime d’attractivité territoriale: IDE travaillant en Ile-de-France (versée annuellement sous conditions de ressources)
  • IDE: Logement provisoire

HORAIRES DE TRAVAIL

Horaires :

Grande Equipe en 7h30. 

(grande équipe en alternance 15 jours du matin ( 6 h 50 – 14 h 20), 15 jours d’après midi ( 13 h 50 – 21 h 20) , 3 mois de nuit (21h – 7h)

Travail  week-end  et  jours fériés à raison de 1 sur 2

Polyvalence et mutualisation sur les 3 secteurs du service : Réa / USC / SRPR

Quotité de temps : 100 %

Le profil

COMPÉTENCES REQUISES

Connaissances particulières :

  • Connaissance de l’éducation thérapeutique appréciée
  • Connaissance de l'enfant sain et polyhandicapé appréciée mais pas obligatoire

Qualités professionnelles requises :

  • Travail en équipe et en binôme avec l’aide-soignante ou l’auxiliaire de puériculture
  • Capacités relationnelles avec les différents professionnels, mais également avec les parents (triade de soins)
  • Précision professionnelles dans les prises en charge et surveillance
  • Prises d’initiatives, d’analyse et réactivité,  dans son champ de compétence
  • Organisation, anticipation  et priorisation  dans son  travail de façon rigoureuse et méthodique
  • Capacité d’adaptation
  • Capacité d’éducation
  • Dynamisme et volonté.
  • Intégrité et discrétion professionnelle

PRÉ-REQUIS

Formations et/ou qualifications requises :

  • Diplôme d’état d’infirmière
  • Diplôme d’état de puéricultrice

EXPÉRIENCE REQUISE

  • Expérience en pédiatrie et / ou réanimation souhaitée, mais pas obligatoire.

ÉVOLUTIONS POSSIBLES DU POSTE

  • Ecole de puériculture,
  • Ecole des cadres de santé,
  • Masters ou diu possibles

GESTION DE LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

RISQUES PROFESSIONNELS LIÉS À L’ACTIVITÉ

  • Risques liés à la manipulation de charges (troubles musculo-squelettiques)

MESURES DE PRÉVENTION PRISES FACE À CES RISQUES

  • Présence dans le service de matériel spécifique à la manipulation des patients
  • Médecine du travail : suivi et information
  • Respect des procédures en vigueur dans le service

FORMATIONS À LA SÉCURITÉ ET À LA SANTÉ LIÉES AU TRAVAIL

  • Formation prévention des troubles musculo-squelettiques
  • Formation incendie annuelle
  • AFGSU

SURVEILLANCE MÉDICALE

Selon le calendrier vaccinal en vigueur être à jour des vaccins obligatoires pour les personnels des établissements de santé. Le médecin du travail déterminera les modalités de la surveillance médicale nécessaire sur ce poste, modalités auxquelles le titulaire du poste devra se conformer.